Un thriller médiocre mettant en vedette Aaron Eckhart

Aaron Eckhart, dans son rôle de l’officier de la LAPD Jake Rosser, peine à égaler l’impact émotionnel de « Sad Keanu » dans le film « Muzzle ». L’histoire commence avec la mort du chien de Rosser, Ace, et se poursuit avec sa lutte pour se venger tout en étant impliqué dans un scandale policier. Malheureusement, la prestation fade d’Eckhart est éclipsée par celle de son partenaire canin.

  • Rosser, un vétéran de l’armée souffrant de TSPT, perd son partenaire canin, Ace
  • Il se retrouve impliqué dans un scandale policier après un affrontement sur la scène d’un crime
  • Il reprend le travail avec un nouveau partenaire canin, Socks, traumatisme
  • Le film est critiqué pour son manque de profondeur et ses intrigues incohérentes

Le personnage de Rosser est tout aussi brisé que le chien qu’il entraîne. Cependant, la prestation d’Eckhart est décevante, tandis que son partenaire canin, Socks, incarne une vulnérabilité touchante. Malgré la classe que les chiens apportent au film, dans l’ensemble, « Muzzle » est oubliable.

Muzzle sort le 14 novembre sur Prime Video.