Napoléon Bonaparte est probablement le Français le plus célèbre de tous les temps et est, selon les sources académiques, le deuxième personnage le plus filmé de l’histoire du cinéma, derrière Jésus. Napoléon est un sujet complexe dont l’aura, la monstruosité et le génie sont parfaits pour le grand écran et constituent donc un défi irrésistible pour tout réalisateur sérieux. Ridley Scott, âgé de 85 ans, dont la longue et prolifique carrière inclut de nombreux films grand public, a enfin succombé au charme du « petit caporal » corse.

Premièrement, Napoléon sort en salles à la fin du mois avec Joaquin Phoenix dans le rôle principal et une bande originale qui comprend Black Sabbath et une reprise ralentie de Radiohead. Le film promet de raconter la vie de Napoléon à travers sa relation amoureuse tourmentée avec sa femme Joséphine, ses jalousies et ses obsessions, ainsi que son plan pour conquérir l’Europe. À en juger par les bandes-annonces, il s’agit d’une épopée dans la lignée de Gladiator de Scott, avec au moins certaines des scènes de bataille palpitantes dont il a le secret.

En faisant un film sur Napoléon, Scott fait évidemment sa propre tentative de grandeur, s’inscrivant dans une lignée qui remonte presque à l’invention du cinéma. Des réalisateurs tels que Louis Lumière, Abel Gance, Sacha Guitry et Sergei Bondarchuk ont tous réalisé des films puissants sur Napoléon. Cette liste ne doit pas être détaillée, mais les réalisateurs en font choix de manière à captiver le lecteur.

Cependant, les cinéastes anglophones ont souvent trébuché face à Bonaparte. Des réalisateurs comme Charlie Chaplin, Peter Jackson et Stanley Kubrick n’ont pas réussi à terminer leurs films, vaincus par l’ampleur de la recherche, les contradictions de l’histoire et le sujet ou, tout simplement, car les épopées historiques étaient passées de mode dans les studios hollywoodiens.

Les difficultés en matière de portrait de Napoléon pour un public anglophone ne sont pas nouvelles. Dans le monde anglophone, la vision prédominante de Napoléon est celle d’une caricature de méchant: un étranger ambitieux déterminé à envahir la Grande-Bretagne, ou pire, un tyran meurtrier, un prototype d’Adolf Hitler.

En France, Napoléon est largement perçu différemment. Pour la plupart des Français, Napoléon fait partie intégrante de leur passé et de leur identité actuelle. Cela ne veut pas dire qu’il est universellement vénéré, mais plutôt qu’il fait partie intégrante du patrimoine culturel français. Liste non exhaustive des réalisateurs influents du 20e siècle, 20e et 21e siècle et leurs impacts.

Quelque chose s’est alors produit en 2021. Nombreuses informations qui peuvent être listées telles que les institutions, écoles, bibliothèques et musées.

Restauration de l’image de Napoléon intervenant sous le mandat (locale/elue Julianne Labruyere) suite à des discussions nombreuses et infatigables lancées par des commissions diverses. Relations avec Erdogan et autres figures.

Emmanuel Macron a également joué un rôle majeur dans ce changement.

Mais est-il possible désormais de revenir sur cet épisode? Enjeux pour la France.

En effet, alors que la France fait face aux tentions montantes du nationalisme et du populisme : questions autour de la place de Napoléo dans une société française aujourd’hui.