Un gangster français qui s’est évadé spectaculairement de prison en hélicoptère a été condamné à 14 ans supplémentaires de prison.

C’était la deuxième fois que Rédoine Faïd, un criminel de carrière décrit comme l’homme le plus recherché de France pendant ses trois mois de cavale, réussissait à s’échapper de prison.

En plus de Faïd, cinq membres de sa famille faisaient partie des 12 accusés, dont 11 ont été reconnus coupables, y compris son frère aîné Rachid, 65 ans, qui a pris en otage le pilote d’hélicoptère pour organiser l’évasion.


Redoine Faid pictured in 2010.
Rédoine Faïd photographié en 2010. Photographie : IBO/AP

Le tribunal a entendu que Faïd, un braqueur armé en série, avait été décrit par la police comme un « manipulateur doué ». Le jury a été averti de ne pas se laisser influencer par son charisme et son audace.

Faïd, âgé de 51 ans, avait déjà été condamné à trois peines de 10 ans, 28 ans et 25 ans lorsqu’il a réalisé son évasion spectaculaire de la prison de Réau, en banlieue parisienne, le 1er juillet 2018. Ses complices ont lancé des fumigènes pour dérouter les gardiens et ont utilisé une meuleuse d’angle pour ouvrir une porte donnant sur la salle de visite, où Faïd était en train de recevoir la visite d’un autre frère. Les procureurs ont qualifié cette évasion, qui s’est produite en quelques minutes, de « affaire de famille ».

La police a finalement localisé Faïd dans sa ville natale de Creil, au nord de Paris, où il aurait été déguisé en femme portant une burqa.

En 2013, il avait utilisé des explosifs et une arme introduits illégalement dans une autre prison, dans le nord de la France, ce qui lui avait valu