Deux hommes accusés d’avoir poussé des cyclistes dans des fossés pour s’amuser ont été jugés à Toulouse pour violence organisée et encourent jusqu’à cinq ans de prison. Les deux hommes, âgés de 20 et 22 ans, ont été arrêtés l’année dernière après une série d’attaques contre des cyclistes sur des routes de campagne tranquilles. Au moins 12 cyclistes ont été visés au cours de plusieurs mois, certains se blessant grièvement, notamment avec une fracture du poignet et une fracture de la clavicule.

Une victime a raconté au journal La Dépêche : « C’était en avril… J’étais parti faire du vélo l’après-midi. Quand je suis arrivé sur une petite route de campagne… j’ai senti qu’une voiture me suivait silencieusement. Elle roulait très lentement derrière moi alors qu’elle aurait pu facilement me dépasser. Puis, au bout de quelques minutes, elle s’est approchée de moi. Le passager de la voiture m’a soudain poussé. » Un autre homme a décrit comment, lors d’une balade à vélo avec des amis, une voiture s’est arrêtée à côté de lui et le passager a tendu la main pour le pousser dans un fossé.

Les victimes ont toutes signalé que les agresseurs semblaient s’amuser au détriment des autres, riant et montrant un manque total de considération pour les dommages causés. C’est l’avocat de plusieurs cyclistes, Brice Zanin, qui l’a confirmé lors d’une interview à France Inter, qualifiant le seul motif des agresseurs d’idiote et délinquante.

Le procès s’est ouvert après l’arrestation des deux hommes en décembre 2023. Ils ont nié toute implication et affirmé qu’ils n’avaient aucune animosité envers les cyclistes.

  • Deux hommes jugés pour avoir poussé des cyclistes dans des fossés pour s’amuser
  • Les attaques ont blessé au moins 12 cyclistes au cours de plusieurs mois
  • Les agressions ont été qualifiées d’actes de pure idiote et de délinquance
  • Les accusés ont nié toute implication lors de leur arrestation en décembre 2023