La Fédération internationale de surf s’oppose à la construction d’une nouvelle tour de juges pour les Jeux olympiques de 2024 à Tahiti. La nouvelle tour a entraîné une réaction négative de la part des habitants et des écologistes qui redoutent des dommages irréparables sur le récif corallien local. La tour de juges en bois qui a été utilisée à Teahupo’o pendant les 20 dernières années devrait être utilisée pour les Jeux olympiques de 2024, tous les projets de construction de tour étant inutiles. Le gouvernement et les organisateurs des Jeux olympiques ont pourtant commencé la construction de la nouvelle tour malgré les objections. Cette nouvelle tour serait trois fois plus grande que la précédente et pourrait poser un risque de sécurité. Des plans inclus des foundations qui necessiteraient de tarauder 133 trous dans le récif, et cela suscite des inquiétudes quant à son impact environnemental. Plus de 200 000 personnes doivent signer une pétition pour stopper la construction de la tour, y compris de surfeurs professionnels très respectés tels que Kelly Slater et Carissa Moore.