Les autorités françaises empêchent les écoles d’emmener les élèves gratuitement à une comédie musicale sur Sainte Bernadette de Lourdes, affirmant que cela contreviendrait aux règles qui interdisent toute référence à la religion dans l’éducation.

Les producteurs du spectacle ont été informés par courrier qu’il était exclu du programme « Pass Culture » qui permet aux enseignants d’emmener gratuitement leurs élèves à des événements culturels, car il ne respectait pas le principe de laïcité, un concept républicain complexe souvent traduit par laïcisme.

Bernadette Soubirous avait 14 ans lorsqu’elle prétendit avoir eu des visions de la Vierge Marie dans une grotte de Lourdes en 1858. Cette grotte est aujourd’hui un lieu de pèlerinage et un sanctuaire visité par 5 millions de personnes chaque année.

Roberto Ciurleo, co-producteur de la comédie musicale Bernadette de Lourdes, a qualifié cette décision de « brutale et absurde » et a annoncé que l’équipe de production allait la contester.

« Notre spectacle est une reconstitution historique sous la forme d’une enquête policière, basée sur les archives officielles… il raconte l’histoire des interrogatoires de Bernadette », a déclaré Ciurleo.

« Il n’y a aucune apparition de la Vierge Marie dans la grotte. » Il a ajouté : « Le metteur en scène est athée, tout comme les compositeurs. »

La commission chargée de décider des œuvres couvertes par le pass a considéré que la comédie musicale n’avait « aucune dimension éducative particulière » et qu’elle posait des questions quant au respect de la charte de laïcité.

Le site Web du ministère de l’Éducation décrit la laïcité comme un « principe de liberté, la liberté de croire ou de ne pas croire. C’est le fondement de notre société et de notre école, qui doit protéger les élèves du prosélytisme idéologique, économique et religieux ».

C’est la même charte qui interdit aux élèves de porter des objets ou des vêtements considérés comme des symboles religieux ostentatoires, y compris les foulards, les kippas et les grandes croix, à l’école.

Le pass culture a été lancé en mai 2021 et prend deux formes : les élèves du secondaire reçoivent un crédit, y compris 300 € le jour de leur 18e anniversaire, pour acheter des livres, des billets de concert, de théâtre et de cinéma, des abonnements à des journaux et à des magazines ou du streaming musical, et pour que les écoles l’utilisent lors d’activités artistiques et culturelles en classe.

Les élèves individuels peuvent toujours utiliser leur pass pour assister gratuitement à la comédie musicale (qui se déroule en tournée en France depuis avril 2022 et se poursuit l’année prochaine), mais pas les groupes scolaires.

Ciurleo a ajouté : « Simplement en mentionnant le titre du spectacle, les membres de la commission ont décidé que nous étions un problème pour la laïcité. Sans même nous rendre visite ou nous poser des questions. »

Il a rejeté l’idée selon laquelle le spectacle n’avait que peu de valeur éducative, affirmant qu’un atelier de discussion était organisé pour les groupes scolaires après la représentation.

Bernadette de Lourdes a été interrogée à propos de ses visions par les autorités de l’Église catholique, qui ont déclaré les apparitions authentiques en 1862. Elle est ensuite devenue religieuse et a été canonisée en 1921, 42 ans après sa mort à l’âge de 35 ans.