Retour du train de nuit entre Berlin et Paris en décembre

Après neuf ans d’arrêt, le service de train de nuit reliant Berlin et Paris reprendra en décembre, a annoncé l’opérateur ferroviaire autrichien ÖBB.

ÖBB est une entreprise pionnière dans le retour des trains de nuit alors que les Européens recherchent des options de voyage à faible émission de carbone.

« Le service débutera le 11 décembre depuis Berlin avec trois trajets par semaine avant de devenir un service quotidien en octobre 2024 », a déclaré Bernhard Rieder, porte-parole de l’ÖBB, mercredi.

Les trains feront des arrêts à Strasbourg, Mannheim, Erfurt et Halle.

ÖBB fera de Mannheim une plaque tournante pour les trains de nuit, avec ses services Bruxelles-Vienne et Paris-Vienne faisant également des arrêts dans la ville.

Les passagers se rendant de Bruxelles et de Paris à Berlin et à Vienne monteront dans des voitures différentes du même train, les voitures étant réorganisées à Mannheim pour se rendre à leur destination. La même chose se produira dans l’autre sens.

Les compagnies ferroviaires autrichiennes, françaises et allemandes avaient d’abord annoncé en décembre 2020 leur intention de ressusciter ce service. Deutsche Bahn a confirmé la reprise du service en décembre, tandis que la SNCF française n’a pas commenté.

  • Le train de nuit reliant Berlin et Paris reprendra en décembre
  • ÖBB est pionnier dans le retour des trains de nuit en réponse à la demande d’options de voyage à faible émission de carbone
  • Les trains feront des arrêts à Strasbourg, Mannheim, Erfurt et Halle
  • Mannheim sera la plaque tournante des trains de nuit, avec des services également disponibles pour Bruxelles et Vienne
  • Les passagers en provenance de Bruxelles et de Paris se rendant à Berlin et Vienne monteront dans des voitures différentes du même train, avec une réorganisation à Mannheim pour se rendre à leur destination
  • Les compagnies ferroviaires autrichiennes, françaises et allemandes ont confirmé le rétablissement du service
  • La France et l’Allemagne prévoient également de mettre en place un service ferroviaire rapide entre les deux capitales d’ici fin 2024