Un Scandale Star Wars : la triste histoire du Star Wars Holiday Special

La honte de toutes les productions cyniques, le Star Wars Holiday Special de 1978 demeure synonyme de folie humaine. Ce show télévisé de deux heures a envoyé Luke Skywalker, Han Solo et la princesse Leia sur Kashyyyk, la planète d’origine des Wookiees, pour célébrer un événement appelé « La Journée de la Vie ». Cependant, il s’avère être l’une des pires abominations filmiques jamais produites.

  • Costumes et maquillages de mauvaise qualité
  • Acteurs peu enthousiastes
  • Acteurs oubliés des années 70 émergent
  • Rumeurs sur la consommation de drogues et alcool
  • Apparition du chasseur de primes Boba Fett
  • Réalisé par des équipes peu familières avec la science-fiction
  • Manque de contrôle de qualité

Les coûts des costumes sont manifestement bas, et le maquillage est encore pire. Il n’y a pas de scénario pour les 15 premières minutes du spectacle et les dialogues en grognements wookiees ne sont même pas sous-titrés. Les acteurs principaux sont tout sauf enthousiastes, et certains, comme Carrie Fisher, auraient été sous l’influence de stupéfiants lors de sa prestation.

Il est cependant surprenant que George Lucas, après le succès fulgurant de Star Wars, ait permis à une production aussi atroce de voir le jour. Ainsi, un nouveau documentaire appelé « A Disturbance in the Force » tente de lever le voile sur les coulisses de cet événement malheureux de l’histoire de Star Wars.

Il révèle, entre autres, que George Lucas avait clairement sous-estimé les conséquences de laisser une bande de comiques télévisés s’emparer de sa saga pour un spectacle de variétés. Il semblerait que l’équipe impliquée dans ce projet ne possédait pas les compétences nécessaires pour un tel genre cinématographique. Le public a également été témoin de la présence de personnages de Star Wars dans diverses émissions télévisées, ce qui a probablement conduit à la production du spécial de Noël.

Cependant, malgré ce scandale, il n’atteint pas les niveaux de médiocrité de ce Star Wars Holiday Special, également connu sous le titre : « La Plus Grande Atrocité Cinématographique ».

Ainsi, si nous avons pu tolérer les facettes controversées de la saga Star Wars au fil des années, gardons à l’esprit que les erreurs passées ne doivent pas être répétées.