Un succès surprise : Greta Lee sur le nouveau film Past Lives

Lorsque Greta Lee a commencé à travailler sur Past Lives, elle ne s’attendait pas à une réaction aussi massive. Cependant, elle a rapidement compris qu’il s’agissait d’un projet spécial, et elle était intriguée par le défi de transformer quelque chose d’intime en quelque chose de monumental. Lors de la première projection du film, elle a été surprise par la réaction émotionnelle du public.

Certaines réactions au film ont également surpris Greta, notamment la façon dont il a touché le public. Les histoires racontées par les spectateurs après avoir regardé le film montrent à quel point il peut résonner à différents niveaux de la vie.

L’âge des personnages principaux, Nora et Arthur, est un élément essentiel du film, selon Greta. Elle estime que cela ajoute une authenticité et une maturité à leur relation, ce qui est rarement vu dans le cinéma traditionnel.

Le succès de Past Lives remet en question l’idée selon laquelle un film doit avoir des enjeux élevés, de la tension et du danger pour être efficace. Greta estime que le public recherche quelque chose de plus authentique et intimiste, et que le film a prouvé que les histoires plus subtiles ont également leur place au cinéma.

En tant que femme asiatique dans l’industrie du divertissement à Hollywood, Greta est encouragée par la montée de la représentation asiatique-américaine, tout en étant consciente des défis persistants pour une réelle équité. Elle espère contribuer à la diversité dans l’industrie du cinéma et encourager la créativité et l’authenticité dans les récits.

En ce qui concerne l’avenir du secteur du cinéma, Greta espère une inclusivité accrue et un soutien continu à la diversité dans les histoires racontées. Elle croit en l’importance des récits spécifiques et espère contribuer à cette évolution.

Quant à l’avenir du personnage de Nora, Greta imagine une vie réussie en tant que dramaturge ou peut-être même réalisatrice, avec un mariage heureux. Elle estime que Nora incarne l’idée que la plus grande romance est celle que l’on vit avec sa propre vie.

La relation entre Nora et Hae Sung reste ambiguë, laissant place à l’interprétation personnelle. Greta envisage cependant que leur histoire est terminée dans cette vie, mais que l’amour pourra toujours exister, chacun ayant sa propre interprétation de cette relation.