Portrait : Simon Ross fait ses débuts avec brio dans le domaine du cinéma avec un tableau inquiétant, maintenant à la galerie des films mettant en scène des peintures perturbantes, de The Picture of Dorian Gray à Ghostbusters 2 et In the Mouth of Madness. Le film raconte l’histoire de Sofia (interprétée par Natalia Córdova-Buckley), devenue l’aidante de son mari Alex (joué par Ryan Kwanten) qui est devenu catatonique. Elle découvre une toile étrange dans le grenier du manoir dans lequel elle a emmené son mari. Il s’agit apparemment d’un autoportrait de son arrière-grand-père, mais elle est choquée de constater que cela ressemble étrangement à Alex lui-même. Malgré la nature plutôt classique du film, Ross y injecte une turbulence intérieure troublante qui promet beaucoup pour la suite.

  • Sofia dissimule un lourd secret : c’est elle qui est responsable des blessures cérébrales d’Alex lors d’une dispute matrimoniale.
  • Elle ramène Alex dans l’espoir de raviver ses souvenirs, mais leur séjour remue un passé trouble.
  • Le portrait révèle un arrière-grand-père au comportement violent, laissant planer une menace sur leur séjour.
  • L’ambiguïté règne quant à l’origine de cette violence, qu’elle soit surnaturelle, enfouie en Alex ou issue de la culpabilité de Sofia.
  • Córdova-Buckley, avec sa voix grave, porte le film et lui confère une énergie sombre et puissante.

The Portrait est disponible sur les plateformes numériques à partir du 11 décembre.