Un crime sanglant dans les Caraïbes : l’histoire de l’île et du cartel

Sur une île des Caraïbes non nommée, le chef de cartel Manuel tue le barman Akeem pour une banale erreur qui a impliqué Nora, une jeune chanteuse que Manuel voulait garder prisonnière dans sa villa. Ce meurtre atroce déclenche la colère du frère d’Akeem, Mark, un policier de Los Angeles. Il revient sur l’île pour découvrir la vérité derrière la mort de son frère et se venger de Manuel.

  • Meurtre sur l’île des Caraïbes
  • Vengeance de Mark, le frère du barman tué
  • Retour de Mark sur l’île et affrontements successifs
  • Confrontation finale avec le chef de cartel

Réalisé de manière laborieuse par Shaun Paul Piccinino, ce film n’est pas destiné à remporter des prix, mais il a un certain charme de série B. Michael Jai White et Gillian White, qui jouent respectivement les rôles de Mark et Akilah, dégagent une chimie convaincante, ce qui rend le public désireux de les voir survivre et se réunir à nouveau.

La localisation semble être à St Kitts et Nevis mais semble destinée spécifiquement aux habitants des Caraïbes d’âge moyen et plus âgés, qui apprécient les valeurs de courtoisie, de chevalerie et de communauté. Ces valeurs sont mises en avant dans l’acte final lorsque toute l’île se mobilise pour aider Mark, Akilah et leur ami policier à démanteler le cartel. Une fin pleine de valeurs positives!

Le film « The Island » sortira le 29 janvier sur les plateformes numériques.