Coca-Cola bat sur le bénéfice et les revenus ajustés malgré les vents contraires des coûts et des devises - 1

Coca-Cola Co. KO,
+1,02%
a déclaré un bénéfice net au deuxième trimestre de 1,905 milliard de dollars, ou 44 cents par action, contre 2,641 milliards de dollars, ou 61 cents par action, l’année dernière. Le BPA ajusté de 70 cents était en avance sur le consensus FactSet de 67 cents. Les revenus de 11,325 milliards de dollars étaient en hausse par rapport à 10,129 milliards de dollars et ont dépassé le consensus FactSet de 10,565 milliards de dollars. Le volume global de cas unitaires a augmenté de 8 %. La marge d’exploitation a baissé à 20,7 % contre 29,8 % l’année dernière, en raison de l’acquisition de BodyArmor, de l’impact des devises, de la hausse des coûts d’exploitation et de l’augmentation des coûts de marketing d’une année sur l’autre. Coca-Cola s’attend désormais à un impact sur le BPA de 3 cents par action sur l’ensemble de l’année suite à la suspension de ses activités en Russie. Le géant des boissons a maintenu ses autres prévisions d’impact sur la Russie pour l’année : un impact de 1 % sur le volume de caisses unitaires et un impact de 1 à 2 % sur les revenus et le résultat d’exploitation. L’action Coca-Cola a légèrement augmenté de 0,7 % dans les échanges de précommercialisation de mardi. Le titre est en hausse de 5 % depuis le début de l’année tandis que le Dow Jones Industrial Average DJIA,
-0,33%
est en baisse de 12 %.