Les coupables du drame des 39 migrants vietnamiens retrouvés morts dans un conteneur frigorifique ont été condamnés à des peines de prison allant jusqu’à 10 ans par un tribunal français. Les victimes ont été découvertes dans une unité scellée au port de Grays, dans l’Essex, en octobre 2019. Ils avaient voyagé dans le camion depuis le nord de la France jusqu’en Belgique avant de traverser la Manche vers la Grande-Bretagne.

  • Deux meneurs de l’opération ont été condamnés à 27 et 20 ans de prison en Angleterre.
  • Les autres suspects, notamment les chauffeurs, ont reçu des peines de 12 à 20 ans, tandis qu’un tribunal belge a infligé une peine de 15 ans à un homme vietnamien pour avoir dirigé la cellule locale du réseau.
  • Sur les 19 prévenus du procès français, 18 ont été reconnus coupables.
  • Quatre Vietnamiens ont été reconnus coupables d’homicide involontaire et condamnés à neuf ou dix ans de prison.
  • Quatre autres ressortissants vietnamiens ont été condamnés à des peines de un à dix ans pour leur rôle dans le transport et le logement des migrants.

Les autres accusés, chauffeurs ou propriétaires d’appartements travaillant avec le gang, ont été condamnés à des peines de prison avec sursis. Un prévenu, un chauffeur, a été acquitté de toutes les charges.

Des interceptions téléphoniques ont révélé que le groupe se référerait aux personnes transportées comme des « biens » ou des « poulets ».

Après la tragédie, des témoignages poignants ont émergé des victimes, qui avaient enregistré des messages à leurs familles depuis l’intérieur du camion scellé.

Certains accusés avaient prétendu avoir été contraints de travailler avec le gang, mais le tribunal a déclaré que leur motivation principale était l’argent.