Le cinéaste Lois Patiño a été inspiré par les fantômes pour l’idée de son dernier film, un film conçu pour être écouté les yeux fermés. Le titre, « Samsara », fait référence aux notions bouddhistes du cycle de la vie, de la mort et de la renaissance. Le film, qui mêle documentaire et fiction, commence au Laos et se termine sur les côtes de Zanzibar. Patiño a tenu à choisir des lieux empreints de spiritualité pour aborder l’idée de l’au-delà et du cycle de la vie. En mêlant contemplation et mystère, le réalisateur apporte un regard nouveau et fascinant sur la réalité physique. Le film a été présenté à Londres et offrait une expérience sensorielle unique, mais regardée les yeux fermés.

  • Lois Patiño a été inspiré par les phantômes pour créer un film unique
  • Le titre, « Samsara », fait référence aux notions bouddhistes du cycle de la vie, de la mort et de la renaissance
  • Le film, qui mêle documentaire et fiction, a été tourné au Laos et à Zanzibar pour explorer des idées sur l’au-delà et la renaissance
  • Patiño mêle contemplation et mystère pour offrir un regard nouveau et fascinant sur la réalité physique
  • Le film offre une expérience sensorielle unique, mais doit être écouté les yeux fermés

Le réalisateur espère ouvrir les esprits sur la manière dont la vie peut être vécue à travers ce film impressionnant qui suscite souvent des émotions puissantes chez les spectateurs.