Monaco : Mohamed Camara en action pour avoir caché un badge LGBTQ - 1

La ministre française des Sports, Amélie Oudéa-Castéra, a appelé lundi à des sanctions sévères à l’encontre de Mohamed Camara de Monaco et de son club de Ligue 1 après que l’écusson du milieu de terrain en soutien à la communauté LGBTQ ait été recouvert.

Le badge de Camara, âgé de 24 ans, a été caché avec du ruban adhésif blanc avant le dernier match de la saison de Monaco dimanche, au cours duquel il a marqué un penalty dans leur victoire à domicile 4-0 contre Nantes.

« Oui, absolument – c’est un comportement inacceptable », a déclaré Oudéa-Castéra à la station de radio française RTL lorsqu’on lui a demandé la possibilité de sanctionner l’international malien et son club.

« J’ai eu l’occasion de dire à la Ligue de Football Professionnel ce que je pensais à ce sujet hier soir et je pense qu’un tel comportement doit faire l’objet des sanctions les plus sévères à l’encontre du joueur et du club qui l’a permis. »

Après le match, l’entraîneur de Monaco, Adi Hutter, a été interrogé sur les actions de Camara. « Tout d’abord, je tiens à dire que nous, en tant que club, soutenons l’opération organisée par la ligue », a-t-il déclaré en faisant référence à l’initiative de soutien à la communauté LGBTQ. « Pour sa part, il s’agissait d’une initiative personnelle. Il y aura une discussion interne avec lui sur cette situation. Je ne ferai pas d’autres commentaires. »

  • La ministre des Sports appelle à des sanctions contre Mohamed Camara et Monaco
  • L’écusson de soutien à la communauté LGBTQ a été recouvert sur le maillot du joueur
  • Camara a marqué un penalty lors du match de Monaco contre Nantes
  • L’entraîneur de Monaco annonce une discussion interne avec Camara