Meta accepte de payer 725 millions de dollars pour régler le litige avec Cambridge Analytica - 1

(Reuters) – Meta Platforms, la société mère de Facebook, a accepté de payer 725 millions de dollars pour mettre fin à un recours collectif qui accuse le réseau social d’autoriser des tiers, dont le cabinet de conseil Cambridge Analytica, à accéder aux données personnelles de ses utilisateurs.

Ce projet de règlement de ce différend, qui existait il y a plusieurs années, figure dans des documents judiciaires rendus publics jeudi soir.

Ce recours collectif a été engagé après qu’il a été appris en 2018 que Facebook avait donné à Cambridge Analytica l’accès aux données de 87 millions d’utilisateurs.

Cambridge Analytica a ensuite été soupçonnée d’utiliser ces données dans le cadre de campagnes électorales.

(Écrit par Nate Raymond à Boston, version française par Bertrand Busy, édité par Miriam Rivet)