› Nouvelles Geek - 1

Aprs plusieurs annes d’escalade de la tension entre les travailleurs et la direction de Google, ces derniers ont lanc publiquement un effort de syndicalisation. Une tape cruciale dans un secteur o la main-d’uvre est de plus en plus organise. Le syndicat est ouvert l’ensemble des plus de 120 000 employs de Google et de sa socit mre, Alphabet. Le 30 novembre, le National Labor Relations Board, une agence indpendante du gouvernement fdral amricain charge de conduire les lections syndicales et d’enquter sur les pratiques illgales dans le monde du travail, a dcid que Google devait produire immdiatement plus de 70 documents cits comparatre dans le cadre de sa campagne antisyndicale connue sous le nom de code Project Vivian et mene pour craser la campagne syndicale au sein de l’entreprise.

Dbut 2021, un groupe d’employs de Google a annonc son intention de se syndiquer Communications Workers of America (CWA), le plus grand syndicat des communications et des mdias aux tats-Unis, reprsentant environ 700 000 membres des secteurs priv et public. Le syndicat qui a t ouvert tous les employs et sous-traitants de l’entreprise, mais n’a pas organis d’lection officielle au National Labor Relations Board et n’a pas t reconnu par Google.

C’est historique. Le premier syndicat dans une grande entreprise de technologie par et pour tous les travailleurs de la technologie, avait dclar Dylan Baker, ingnieur logiciel chez Google, dans une dclaration la presse. Nous lirons des reprsentants, nous prendrons des dcisions de manire dmocratique, nous paierons des cotisations et nous engagerons des organisateurs qualifis pour que tous les travailleurs de Google sachent qu’ils peuvent travailler avec nous s’ils veulent rellement que leur entreprise reflte leurs valeurs.

Plus tt cette anne, Google a identifi 1507 documents relatifs une assignation comparatre dpose par quatre ingnieurs logiciels qui ont t licencis en 2019 aprs s’tre organiss contre les contrats de l’entreprise avec les agences de dtention d’immigrants, selon l’ordonnance du tribunal.

La semaine dernire, le juge Paul Bogas, du National Labor Relations Board, a rendu une dcision dans un rapport de 13 pages qui stipule que Google doit immdiatement produire les documents, qui comprennent des documents produits par un cabinet antisyndical, IRI Consultants, que Google a engag pour le conseiller sur les troubles du travail dans l’entreprise. Les fichiers comprennent des documents de communication et de stratgie internes crs en collaboration avec IRI Consultants, une socit de relations de travail laquelle Google a fait appel pour laborer et diffuser des messages antisyndicaux au sein de l’entreprise.

Selon ces documents obtenus par Motherboard, les consultants en prvention syndicale d’IRI recueillaient rgulirement des informations sur la personnalit, le temprament, les motivations, l’origine ethnique, le contexte familial, l’emploi des conjoints, les finances, les problmes de sant, l’thique professionnelle, les performances au travail, les antcdents disciplinaires et l’implication dans les activits syndicales de 83 employs de base de l’hpital avant une lection syndicale. Chaque employ a ensuite reu une note indiquant dans quelle mesure l’entreprise pensait qu’il tait susceptible de voter pour le syndicat.

Dans les notes d’un employ, les consultants de l’IRI ont crit qu’il tait paresseux, matrialiste, distant, originaire de Samoa et qu’il avait dit ses suprieurs que le syndicat, c’est de la merde .

Un avocat spcialis a examin 80 des documents retenus et a constat que seuls neuf d’entre eux avaient t correctement classs comme privilgis. Dans son rapport, le juge a galement critiqu Google pour avoir dploy d’importants efforts contemporains pour donner ce matriel non juridique, provenant d’un tiers, l’apparence de communications privilgies . Il a galement not qu’ la demande de Google, des consultants de l’IRI ont achemin les documents par l’intermdiaire d’un conseiller juridique externe afin que ce dernier puisse les transmettre Google sous couvert du secret professionnel.

Bien que les documents n’aient pas t rendus publics ce stade, le dpt de Bogas confirme l’ampleur et la porte des activits antisyndicales de Google, et confirme galement que Google a retenu les services d’IRI Consultants pour l’aider mettre fin aux actions collectives chez Google, et montre galement que Google a tent de garder ces documents secrets de manire inapproprie en faisant transiter les communications par des avocats (afin de revendiquer le privilge avocat-client) mme lorsqu’elles n’avaient apparemment aucune pertinence juridique.

› Nouvelles Geek - 3

Le juge a crit que Google a cherch retenir ces documents dans le cadre d’une procdure judiciaire en cours lie au licenciement de quatre employs militants en les citant tort comme des communications juridiquement privilgies avec leurs avocats. Les documents antisyndicaux comprennent des documents de campagne prpars pour tre distribus aux employs, des documents de formation pour le personnel sur la faon de faire campagne contre la syndicalisation parmi les personnes qu’ils grent, des conseils sur les messages antisyndicaux et l’amplification des messages pour, et des mises jour sur la faon dont la campagne est perue parmi les employs et/ou dans divers rapports.

Un porte-parole de Google a dclar : Comme nous l’avons confirm en 2019, comme la plupart des entreprises, nous engageons des dizaines de consultants externes et de cabinets d’avocats pour nous fournir des conseils sur un large ventail de sujets, y compris les obligations de l’employeur et l’engagement des employs. Cela a inclus IRI Consultants pendant une courte priode. Nous ne sommes pas d’accord avec la dcision du matre spcial qui interprte mal divers documents juridiquement privilgis et nous examinons nos options.

Dmantlement des syndicats dans les entreprises ?

Amazone

Plusieurs rapports ont dmontr au fil des ans comment Amazon lutte depuis toujours pour empcher ses employs du monde entier de se syndiquer. Une tentative des employs d’Amazon France de se syndiquer a chou dbut 2020. Cette fois-ci, ce sont les employs amricains d’Amazon qui ont entam un vote historique pour s’ouvrir la porte de la syndicalisation. Toutefois, aprs avoir propos dans un premier temps des primes allant jusqu’ 2000 dollars certains employs afin de les inciter dmissionner et ainsi empcher le vote, Amazon envoie maintenant aux employs des instructions par courrier leur demandant de voter non .

Amazon dit aux travailleurs : Protgez ce que vous avez et votez non

L’histoire est simple : Amazon ne souhaite pas du tout que ses employs se regroupent en syndicat. Selon les analystes, si cela arrivait, l’entreprise pourrait perdre sa mainmise sur ses employs. De nombreuses tentatives des employs du plus gros dtaillant au monde pour se syndiquer ont dj chou par le pass, mais la donne pourrait changer avec le vote historique initi par les employs de l’entrept de la banlieue de Bessemer en Alabama. Cependant, dernirement, les employs de l’entrept ont commenc par recevoir un courrier de l’entreprise leur demandant de voter non l’lection et de poster l’enveloppe rapidement afin que le vote compte .

Facebook

L’anne dernire, la plus grande fdration syndicale amricaine a exig de Mark Zuckerberg qu’il s’excuse pour une fonction de Workplace qui permettrait aux employeurs de censurer les mots comme “syndiquer” dans les chats. Depuis le dbut de la pandmie covid-19, Facebook a rapidement dvelopp son produit Workplace pour gagner les bureaux qui travaillent distance, alors que les entreprises font des efforts pour respecter les mesures de distanciation sociales imposes par les gouvernements. Lun des changements pourrait fournir aux employeurs les moyens de limiter les efforts de syndicalisation sur la plateforme de communication dentreprise, selon The Intercept. Mais cette fonctionnalit ne verra pas le jour. LAFL-CIO exige des excuses de la part de Mark Zuckerberg et demande que Facebook retire immdiatement cet outil.

Workplace est le produit de communication de bureau dvelopp par Facebook et destin concurrencer Slack et Microsoft Teams. Lapplication permet aux employs de voir un flux de contenu similaire un fil d’actualit, avec des sujets courants gnrs automatiquement en fonction de ce que les gens publient. Lune des fonctionnalits que le gant de la technologie a ajoutes dernirement permettrait aux employeurs de supprimer et de bloquer certains sujets de tendance parmi les employs, notamment les discussions sur la syndicalisation.

Tesla et fils PDG Elon Musk

En dbut danne, un tweet d’Elon Musk, PDG de Tesla, vieux de trois ans, dans lequel Musk semblait menacer de rvoquer les prcieuses options d’achat d’actions des employs s’ils votaient pour un syndicat, a t attaqu par les rgulateurs fdraux. Le National Labor Relations Board affirme que Tesla et son PDG se sont livrs des actions illgales l’encontre d’employs qui tentaient d’organiser un syndicat, et ce tweet est lune de ces actions qui ont enfreint la lgislation du travail qui protge l’organisation syndicale. Musk est somm de supprimer ce tweet antisyndical, selon une ordonnance de lagence, et un avis rappelant aux travailleurs leur droit de se syndiquer doit tre affich dans les “endroits bien visibles” de lusine.

Le National Labor Relations Board (NLRB) affirme que Tesla a viol le droit du travail relatif lorganisation dun syndicat, et le PDG Elon Musk doit supprimer un tweet “illgal” de 2018 qui menaait de manire coercitive les travailleurs de perdre leurs options d’achat d’actions s’ils se syndiquaient, selon une ordonnance rendue le jeudi par lagence fdrale indpendante.

Rien n’empche l’quipe Tesla de notre usine automobile de voter pour un syndicat. Ils pourraient le faire demain s’ils le voulaient. Mais pourquoi payer des cotisations syndicales et renoncer aux stock-options pour rien ? Nos rsultats en matire de scurit sont deux fois meilleurs que lorsque l’usine tait syndique et tout le monde bnficie dj de soins de sant , avait tweet Musk en mai 2018. Le National Labor Relations Board avait ordonn Musk de supprimer le tweet.

[B]Et vous ?[/B

› Nouvelles Geek - 5 Quel est votre avis sur le sujet ?

› Nouvelles Geek - 5 Peut-on parler de dmantlement des syndicats dans les entreprises ?

› Nouvelles Geek - 5 Qu’en est-il dans votre entreprise ? Avez-vous un syndicat qui fait bien son travail ?

Voir aussi :

› Nouvelles Geek - 5 Tesla et son PDG Elon Musk sanctionns par les autorits fdrales pour leurs actions antisyndicales “illgales” l’usine de Fremont, Musk est somm de supprimer un tweet menaant

› Nouvelles Geek - 5 La plus grande fdration syndicale amricaine exige que Mark Zuckerberg s’excuse pour une fonction de Workplace, qui permettrait aux employeurs de censurer les mots comme “syndiquer” dans les chats

› Nouvelles Geek - 5 Amazon envoie des instructions Votez NON aux employs dans le cadre de l’lection syndicale et leur demande d’utiliser une nouvelle bote aux lettres qui les met mal l’aise

› Nouvelles Geek - 5 Un groupe d’employs de Google a annonc son intention de se syndiquer, mettant sur pied un syndicat qui sera ouvert tous les employs et sous-traitants d’Alphabet

Business Consulting Nulled, WeaPlay, Elementor Pro Weadown, PHP Script, Slider Revolution Nulled, Newspaper – News & WooCommerce WordPress Theme, Avada 7.4 Nulled, Fs Poster Plugin Nulled, Wpml Nulled, Elementor Pro Weadown, Flatsome Nulled, Woodmart Theme Nulled, Jannah Nulled , Thème WordPress, Astra Pro Nulled, Rank Math Seo Pro Weadown, Yoast Nulled, Dokan Pro Nulled, Nulledfire, Wordfence Premium Nulled, Woodmart Theme Nulled, Consulting 6.1.4 Nulled, Jnews 8.1.0 Nulled, Premium Addons for Elementor, Plugins, Cartes-cadeaux PW WooCommerce Pro annulées, WP Reset Pro, Annonce de produit personnalisé Woocommerce, Journal 11.2