La créativité de Lulu Wang

Un chef-d’œuvre

Lulu Wang, un nom qui sonne comme une œuvre d’art, et pour de bonnes raisons. Le film « The Farewell » a permis à cette réalisatrice d’accéder à un nouveau niveau de grandeur. Il s’agit d’un compte rendu semi-autobiographique et éblouissant d’une petite-fille convoquée en Chine pour attendre la mort de sa grand-mère. Ce film a reçu une multitude de récompenses, notamment une nomination aux Golden Globes et aux Bafta. Le film a permis à Wang de se démarquer dans le secteur du cinéma.

Adaptation télévisée

Nicole Kidman cherchait une personne pour adapter et diriger une série de télévision basée sur le roman situé à Hong Kong, intitulé « The Expatriates ». Wang, âgée de 40 ans, n’a pas hésité à accepter le défi. Elle a transformé l’œuvre originale en une série télévisée en six parties, intitulée « Expats ». Le résultat : une série passionnante, empathique et politiquement perspicace.

Rencontres et défis

  • Wang est apparue en personne pour présenter la série lors du London Film Festival
  • Elle a choisi de montrer un épisode qui n’était pas le premier
  • La série aborde des thèmes tels que le colonialisme et la diversité culturelle

Malgré les défis posés par la pandémie, la série a pu être réalisée grâce au professionnalisme de l’équipe. Wang, le cœur plein d’amour pour son métier, a fait de « Expats » une œuvre unique, pleine d’espoir et de diversité.