Les stocks de croisière prolongent leurs gains après que le CDC a mis fin au programme COVID-19 pour les navires de croisière - 1

Les actions des croisiéristes se sont redressées mardi, après que les Centers for Disease Control and Prevention ont indiqué qu’il appartient maintenant aux entreprises et aux voyageurs de s’inquiéter de l’atténuation et de la sécurité du COVID-19.

Le CDC a déclaré qu’au 18 juillet, son programme COVID-19 pour les navires de croisière « n’est plus en vigueur ». Et la page Web du CDC où sont publiées ses directives sur les navires de croisière et les données sur la maladie COVID et les décès sur les navires « ne sera plus mise à jour ».

Actions de Carnival Corp. CCL,
+7,77%
a bondi de 6,7% dans les échanges de midi mardi vers un sommet de trois semaines. Ils ont maintenant grimpé de 21 % depuis la clôture à 8,49 $ le 11 juillet, qui était la clôture la plus basse depuis le 3 avril 2020. Beaucoup à Wall Street pensent qu’un marché haussier est défini comme un rallye de 20 % ou plus par rapport à un creux du marché baissier.

RCL des actions du groupe Royal Caribbean,
+7,01%
a bondi de 5,8% mardi. Il a maintenant augmenté de 16 % au cours d’une séquence de victoires consécutives de trois jours, qui a commencé après la clôture de l’action le 14 juillet à 31,28 $, le prix le plus bas depuis le 6 avril 2020.

Et Norwegian Cruise Line Holdings Ltd. partage NCLH,
+4,56%
a grimpé de 3,2% mardi et a progressé d’environ 15% au milieu de sa propre séquence de victoires de trois jours. L’action a gagné 23 % depuis sa clôture le 16 juin à 10,38 $, la clôture la plus basse depuis le 13 mai 2020.

Le CDC a déclaré que les croisiéristes auront toujours accès à ses outils d’orientation et d’atténuation, mais qu’ils «géreront désormais leurs propres programmes d’atténuation du COVID-19». L’agence nationale de santé publique a également déclaré que les croisiéristes continueront d’avoir accès à des «recommandations» sur ce qu’ils peuvent faire avant, pendant et après les croisières pour aider à rendre leurs voyages aussi sûrs que possible.

La décision du CDC intervient alors que les cas de COVID, les hospitalisations et les décès ont augmenté ces dernières semaines alors que la sous-variante BA.5 omicron devient plus dominante et que de nombreux experts de la santé craignent qu’une autre poussée ne se profile à l’horizon. En savoir plus dans la colonne « Coronavirus Update » de MarketWatch.

Au cours des trois derniers mois, les actions de Carnival ont chuté de 48 %, Royal Caribbean de 57 % et Norwegian Cruise Line de 42 %, tandis que l’indice S&P 500 SPX,
+2,67%
a baissé de 12 %.