Le comédien de Dad’s Army et EastEnders Ian Lavender est décédé à l’âge de 77 ans, a annoncé son agent.

Lavender, surtout connu pour son rôle de Private Pike dans la comédie classique de la BBC, était également le dernier membre régulier du casting de la série. Il est mort tôt le vendredi matin.

Son personnage maladroit Pike avait souvent des altercations avec le capitaine George Mainwaring, joué par Arthur Lowe, et était pris en charge par le sergent Arthur Wilson, joué par John Le Mesurier.

Pike, le plus jeune membre de la troupe de la Home Guard et employé de banque, appelait souvent Wilson « Oncle Arthur » en raison de sa relation avec la mère surprotectrice de Pike, Mavis, jouée par Janet Davies.

Ian Lavender a également joué Derek Harkinson dans EastEnders – initialement de 2001 à 2005, puis il est revenu en 2016. Il a quitté le soap de la BBC en 2017 après avoir contracté une septicémie, après avoir précédemment eu un cancer et une crise cardiaque.

Dans les années 1970, Dad’s Army attirait régulièrement plus de 18 millions de téléspectateurs; devenant l’un des programmes de télévision les plus regardés de l’époque. En 2018, la Royal Mail a marqué le 50e anniversaire de l’émission avec une collection de timbres mettant en vedette les principaux personnages.

Lavender a déclaré un jour que c’était le jour le plus chanceux de sa vie lorsqu’il a été choisi pour jouer Pike. Il gagnait 9 £ par semaine pendant un contrat de six mois au Canterbury Rep lorsqu’une personne lui a dit qu’il avait l’air assez stupide pour le faire.

Durant la même interview, Lavender a dissipé un mystère de longue date de l’émission. Lorsqu’il avait demandé à David Croft, l’un des créateurs de l’émission, si Oncle Arthur était le père de Pike, Lavender s’est vu répondre « bien sûr ».

Jon Petrie, directeur de la comédie de la BBC, a déclaré : « Ian était un acteur très apprécié et il manquera beaucoup à tous ceux qui l’ont connu. Dans son rôle de Private Pike dans Dad’s Army, il a livré certains des moments les plus emblématiques et les plus appréciés de l’histoire de la comédie britannique. Nos pensées vont à sa famille. »

Il laisse dans le deuil sa femme, la chorégraphe et metteure en scène Miki (Michele) Hardy, et deux fils, Sam et Daniel, issus de son premier mariage avec Suzanne Kerchiss, qui s’est terminé par un divorce.