Un documentaire sincère et sérieux

Réalisé par Benjamin Wigley, cinéaste équipé d’une caméra Bolex 16mm, accompagné d’un enregistrement sonore réalisé sur le pouce, ce film d’une heure retrace la marche de militants pour le climat de Londres à Glasgow en 2021. Organisée par Faith Bridge d’Extinction Rebellion, la marche débute à Parliament Square et se termine plusieurs semaines plus tard en Écosse, juste à temps pour coïncider avec la tenue de la COP26, la conférence des Nations Unies sur le changement climatique.

Organisée par des membres du clergé chrétien, mais ouverte à toutes les religions ainsi qu’aux personnes sans religion, cette marche dégage une ambiance spirituelle forte, telle que capturée par Wigley. Les marcheurs se définissent parfois comme des « caministas », à l’image de ceux qui empruntent l’ancien chemin de pèlerinage du Camino de Santiago dans le nord de l’Espagne.

Même le choix de Wigley de filmer principalement en noir et blanc donne une sensation rétro, qui s’accorde avec les notions très discutées de l’avenir et du patrimoine – comme s’il s’agissait d’une série d’images que les futures générations étudieront en portant leurs masques à gaz ou dans leurs bunkers protecteurs, lorsque le destin de la planète sera scellé.

En effet, chacun a l’opportunité de revêtir le « manteau des espoirs », un vêtement qui semble fait main et qui est décoré au fur et à mesure avec des morceaux de couverture provenant de chaque lieu traversé. Mais l’espoir semble ici être de maigre subsistance, à peine suffisant pour soutenir ce groupe d’idéalistes dans leur longue marche vers le nord. Le nombre de participants augmente significativement une fois en Écosse, mais le manque de participants rend ce geste symbolique et d’un niveau « situationniste-lite » (tout comme de nombreuses autres interventions de XR), même pour ceux qui soutiennent leurs objectifs. À ce stade, 2021 semble appartenir à une époque lointaine, donnant à ce film une allure de vestige perdu ou de souvenir de film familial pour les rares personnes ayant participé. Mais saluons leur courage d’avoir essayé et d’avoir accompli quelque chose que la grande majorité d’entre nous n’aurait même pas tenté.

Of Walking on Thin Ice sera diffusé le 6 novembre au théâtre Cockpit à Londres, puis en tournée.

  • Réalisé par Benjamin Wigley, ce documentaire retrace une marche de militants pour le climat de Londres à Glasgow en 2021.
  • La marche est organisée par Faith Bridge d’Extinction Rebellion et coïncide avec la COP26.
  • Le film capture une ambiance spirituelle forte et les marcheurs se décrivent parfois comme des « caministas ».
  • Le choix du noir et blanc donne une sensation rétro au film, en accord avec les notions d’avenir et de patrimoine.
  • Chaque participant porte un « manteau des espoirs » décoré tout au long de la marche.
  • Le manque de participants rend le geste symbolique et certains le comparent à une intervention « situationniste-lite ».
  • Le film donne l’impression d’être un vestige perdu ou un souvenir de film familial pour les rares personnes ayant participé en 2021.
  • Malgré tout, il faut saluer leur courage et leur action.
  • Le film sera diffusé le 6 novembre à Londres, puis en tournée.