Une perte douloureuse dans le monde du cinéma: l’hommage à Cari Beauchamp

La productrice de films John Sayles, Maggie Renzi, a partagé la nouvelle du décès de Cari Beauchamp, sans avoir besoin de préciser son nom complet, car il n’y a qu’une seule Cari dans nos vies. Pas besoin de préciser son nom complet, car il n’y a qu’une seule Cari dans nos vies.

Une rencontre mémorable avec cette Californienne éloquente qui a conduit à une amitié et une collaboration riches en souvenirs. Le premier souvenir qui vient à l’esprit est de ses pieds, conduisant pieds nus avec les plus gros oignons qu’on ait jamais vus.

La conversation riche et infinie sur le cinéma, ses idées toujours en ébullition, ont marqué d’innombrables rencontres et des mails parsemés de phrases mémorables. Cari a réussi à rassembler autour d’elle des personnalités brillantes du monde du cinéma, laissant derrière elle un héritage inoubliable. Sa passion pour le cinéma hollywoodien, ses créations littéraires et son humour sont des témoignages de sa personnalité captivante.

  • Maggie Renzi annonce le décès de Cari Beauchamp, productrice de John Sayles
  • Un hommage à une Californienne éloquente
  • Les souvenirs inoubliables d’une passionnée de cinéma

La vision de Cari Beauchamp, de son engagement envers le cinéma américain à sa devise de ne pas quitter la maison à moins que cela ne soit déductible, restera gravée dans les mémoires de tous ceux qui l’ont connue. Sa perte laisse un vide immense, et elle manquera à toutes les personnes qu’elle a touchées au fil des années.