La police française a tiré et blessé une femme qui aurait proféré des menaces dans une gare de Paris, dans le cadre du dernier incident de sécurité alors que le pays reste en alerte anti-terroriste renforcée depuis une attaque au couteau mortelle dans une école ce mois-ci.

Une source policière a déclaré à l’AFP qu’une femme portant un voile musulman « a proféré des menaces » et crié « Allahu akbar » (Dieu est le plus grand). « La police a tiré parce qu’elle craignait pour sa sécurité », a déclaré la source.

L’action policière de mardi matin est survenue après qu’un passager d’un train de banlieue a appelé les services d’urgence et a signalé que la femme, qui portait un couvre-visage, proférait des menaces.

La police a isolé la femme dans une station de métro et de train de banlieue qui dessert la bibliothèque nationale François Mitterrand dans le sud-est de Paris.

Une source policière a déclaré à l’Associated Press qu’ils avaient ouvert le feu après que la femme n’ait pas réagi à leurs avertissements.

Le bureau du procureur de Paris a déclaré que la femme avait menacé de « se faire exploser », a rapporté l’AFP. La police a tiré un coup de feu, infligeant une blessure potentiellement mortelle.

La femme est actuellement traitée pour ses blessures dans un hôpital parisien.

Les procureurs ont déclaré que la police avait ouvert deux enquêtes. L’une portera sur les actions de la femme, tandis que l’autre déterminera si l’utilisation d’une arme à feu par la police était justifiée.

La gare était fermée et la circulation était ralentie sur la ligne de train de banlieue.

La France est en « alerte attentat » depuis le 13 octobre, date à laquelle un professeur dans la ville de Arras a été poignardé à mort par un ancien élève, dans ce que le gouvernement a qualifié d’attaque terroriste islamiste.

  • Une femme a été blessée par balle par la police.
  • Elle aurait proféré des menaces et crié « Allahu akbar ».
  • La police a tiré parce qu’elle craignait pour sa sécurité.
  • L’incident a eu lieu dans une gare de train à Paris.
  • La femme avait menacé de se faire exploser.
  • La France est en alerte anti-terroriste renforcée depuis l’attaque à l’école.