Elon Musk était sûr que son ex-petite amie n'était pas réelle › - 1

Le populaire et influent Elon Musk est considéré par beaucoup comme un génie. Mais ne sera-t-il pas un peu fou ? Cette théorie folle sur son ex-petite amie Grimes est de toute façon déconcertante.

Elon Musk : cliché d’un génie un peu fou

Les personnes les plus ambitieuses et les plus intelligentes qui habitent notre planète ont souvent l’air un peu folles, vivant dans leur propre univers. Et quand on s’attarde sur le cas de l’homme le plus riche du monde, Elon Musk, difficile de penser le contraire. Véritable troll de Twitter, l’homme agit parfois complètement en décalage avec la réalité, comme en témoignent les noms étranges que portent ses enfants.

Compte tenu de l’influence du PDG de Tesla et de Space X, il semble paradoxalement évident qu’il sait exactement ce qu’il fait. Alors peut-être faut-il le croire lorsqu’il est persuadé que Grimes, son ex-petite amie (de 2018 à 2021) avec qui il a eu deux enfants, n’existe pas vraiment et n’est qu’une « simulation » créée par lui. cerveau. Selon l’auteur et journaliste de Vanity Fair, Devin Gordon, lorsqu’il était encore en couple avec elle, c’était de toute façon sa croyance intime.

Grimes, un artiste créé par Elon Musk de toute pièce ?

La BBC diffuse actuellement The Elon Musk Show, une série documentaire consacrée au multimilliardaire. Le dernier épisode détaille la relation entre lui et son ex-petite amie Grimes, une auteure-compositrice-interprète de 34 ans surtout connue pour ses influences électroniques dans sa musique. Le journaliste interviewé Devin Gordon, qui échange régulièrement avec la chanteuse, affirme lui avoir répété à plusieurs reprises que Musk était persuadé qu’elle n’était pas réelle… et qu’elle n’était pas d’accord avec cette affirmation.

[Grimes] m’a dit à plusieurs reprises que Musk a une théorie selon laquelle elle n’est pas réelle, qu’elle est une simulation qu’il a créée et qui existe dans son cortex cérébral comme une sorte de compagnon idéal pour lui. Cela semble un peu fou et peut-être même un peu effrayant, mais elle est d’accord. [cette théorie]. Elle a dit qu’elle se sentait vraiment comme une simulation, parfaite pour lui. Devin Gordon

Elon Musk était sûr que son ex-petite amie n'était pas réelle › - 3

Quand on connaît l’implication de Claire Elise Boucher, de son vrai nom, dans tout ce qui touche à l’électronique, et surtout la fascination d’Elon Musk pour les nouvelles technologies, on se dit que le duo pourrait très bien être convaincu que cette folle théorie est réelle. Peut-être que notre vision est tout simplement trop étroite pour voir la réalité en personne ? N’hésitez pas à nous dire ce que vous pensez de cette étrange affaire dans les commentaires !