Michael Caine et la regrettée Glenda Jackson donnent le meilleur d’eux-mêmes dans ce film touchant basé sur une histoire vraie. Il raconte l’histoire de Bernard Jordan, un vétéran de la Royal Navy âgé de 89 ans, qui a furtivement quitté sa maison de retraite en bord de mer (où il vivait avec sa femme Irene) en 2014 pour se rendre en Normandie et participer aux célébrations du 70e anniversaire du débarquement de Normandie pendant la Seconde Guerre mondiale. Jordan n’avait pas réussi à se joindre à une excursion de groupe officielle et avait été surnommé « le grand évadé » par la presse. Cependant, la maison de retraite a toujours affirmé qu’il n’était pas question d’interdire à Bernard de partir, donc on ne peut pas parler d’évasion à proprement parler.

Dans ce film, Caine incarne Jordan avec succès, apportant beaucoup de charme et de mélancolie au personnage. On le voit se promener sur la promenade, maugréant contre les cyclistes branchés qui le frôlent presque sur le trottoir et dégonflant leurs pneus. Mais c’est Jackson dans le rôle d’Irene ou Renée qui vole la vedette à Caine. Elle est sarcastique et sardonique envers tout le monde, y compris son infirmière Adele (une performance excellente de Danielle Vitalis). Elle fait rire d’une manière que le personnage de Caine ne parvient pas à égaler. Renée doit couvrir la disparition de Bernard ; elle explique aux infirmières et aux gestionnaires que son mari est simplement parti faire une longue promenade matinale, ce qui lui donne suffisamment de temps pour monter à bord du ferry avant que l’alarme ne soit déclenchée.

Il y a beaucoup à apprécier dans les performances légendaires de ces deux acteurs. Caine et Jackson forment un excellent duo, même s’ils sont séparés une grande partie du film. Le film imagine une relation intéressante et poignante entre Bernard et un ancien officier de la RAF âgé qui se trouve également à bord du ferry en direction de la Normandie. Ce personnage, joué de manière touchante par John Standing, est accablé par un sentiment de culpabilité secrète. Caine exprime une colère vive devant les tombes officielles qui témoignent de tout le gaspillage criminel de vies causé par la guerre.

Cependant, les scènes de flashback montrant les jeunes Renée et Bernard sont moins prenantes, et le film a tendance à sombrer dans une sentimentalité officiellement approuvée et même dans une certaine solennité, rappelant la couverture des célébrations du D-Day par la BBC. Il y a une sorte de piété contre laquelle les excellentes performances principales se battent constamment. Je me demande combien de versions cinématographiques du Capitaine Sir Tom Moore et de sa célèbre marche de charité pendant le confinement étaient autrefois en développement, avec la même structure de flashbacks entre le présent et la guerre, mais qui ont dû être abandonnées ou complètement repensées.

Eh bien, Caine et Jackson, avec leur classe inégalable, donnent à ce film une véritable intensité. C’est un formidable coup d’adieu pour Jackson, et il y a quelque chose de touchant voire de grandiose à voir ces deux icônes britanniques réunies. « The Great Escaper » sortira le 6 octobre dans les salles britanniques et en mai 2024 en Australie.

Points clés de l’article :

– Michael Caine et Glenda Jackson jouent dans un film basé sur une histoire vraie.
– Le film raconte l’histoire de Bernard Jordan, un vétéran de la Royal Navy qui a quitté sa maison de retraite pour assister aux célébrations du débarquement de Normandie.
– Malgré son surnom de « grand évadé », la maison de retraite n’a jamais interdit à Bernard de partir.
– Michael Caine incarne Bernard avec charme et mélancolie, tandis que Glenda Jackson vole la vedette en tant qu’Irene ou Renée.
– Le film présente une relation intéressante entre Bernard et un ancien officier de la RAF qui partage sa culpabilité.
– Les performances de Caine et Jackson sont excellentes, mais les scènes de flashback laissent à désirer.
– Le film risque parfois de sombrer dans la sentimentalité officielle.
– Le film est un dernier hommage émouvant pour Jackson.
– « The Great Escaper » sortira en octobre au Royaume-Uni et en 2024 en Australie.