Une nouvelle contribution impressionnante à la franchise Godzilla vient de sortir. Ce film est l’un des meilleurs du genre, se plaçant au niveau du film original de 1954, du reboot intelligent de Shin Godzilla il y a quelques années, et de mon préféré personnel, Godzilla vs The Smog Monster, également connu sous le nom de Godzilla vs Hedorah (1972).

Cependant, comme les deux autres grands films Godzilla mentionnés précédemment, celui-ci fonctionne parce qu’il place le traumatisme de l’histoire au centre même de l’histoire. Le film raconte l’histoire de personnes qui se rassemblent pour guérir et vaincre une force de destruction inexplicable. Minus One commence dans les derniers jours de la Seconde Guerre mondiale, un moment unique de l’histoire japonaise. Le protagoniste Shikishima (Ryunosuke Kamiki) est censé effectuer une mission kamikaze mais, submergé par la peur et un désir compréhensible de survivre, il atterrit sur l’île d’Odo (un clin d’œil profond à l’univers de Godzilla) pour réparer une prétendue panne de moteur.

  • Godzilla est un monstre familier pour les habitants de l’île, qui attaque et tue presque tout le monde. Shikishima, paralysé par la peur, ne parvient pas à riposter.
  • De retour à Tokyo, il trouve ses parents morts, sa maison en ruines, et reconstruit sa vie avec une jeune femme appelée Noriko et un bébé nommé Akiko.
  • Des années passent, et cette famille semble bénéficier de la reprise post-guerre du Japon, mais des forces nucléaires entrent en jeu.

Contrairement à d’autres films américains mettant en scène Godzilla, ce monstre n’est pas combattu par des forces externes, mais par des citoyens ordinaires qui unissent leurs connaissances pour le vaincre. Le réalisateur Takashi Yamazaki montre habilement les émotions et les sensations des personnages, accompagné d’une superbe bande-son minimaliste de Naoki Satô.

Ce n’est pas une version affectueuse de Godzilla, mais une incarnation rageuse et incompréhensible, qui agit sans motivation apparente, tel un dieu de la destruction inexorable.

Godzilla Minus One sort le 15 décembre dans les cinémas britanniques et irlandais.