Un défi en ligne qui a fait le buzz il y a près d’une décennie

Inspiré par un défi en ligne qui a fait le buzz il y a près d’une décennie, le deuxième long métrage de Rebekah McKendry semble dépassé de bout en bout. Le jeu central est simple : il faut entrer dans l’ascenseur d’un immeuble de 10 étages et suivre une séquence spécifique de voyages à travers une série d’étages, dont le dernier ouvrirait apparemment un portail vers un monde parallèle dangereux. L’astuce ici est de fermer les yeux, sous peine d’être déchiqueté par une apparition mystérieuse appelée « la femme du cinquième étage ».

Ce scénario semble prometteur en termes de détails de construction du monde et de designs créatifs, mais il n’y a que peu de flair visuel ici. Un groupe de vloggers populaires se rend dans un ascenseur célèbre où une fille a disparu après avoir tenté le défi périlleux, mais l’endroit générique est aussi inspirant et mémorable qu’une salle d’attente chez le médecin. Les mentions de comptes TikTok suggèrent que le jeu de l’ascenseur se déroule à l’époque actuelle, mais les vloggers se promènent avec d’énormes caméscopes sur l’épaule comme s’il s’agissait de deux décennies auparavant. Inondées de filtres sépia et d’effets sonores juvéniles, les extraits des vidéos soi-disant populaires de ces personnages trahissent un manque de conscience de la culture en ligne actuelle. Il n’est donc pas étonnant que les dialogues sonnent si maladroits, comme une parodie de la façon dont les auteurs plus âgés imaginent que les Gen Z parlent.

Des personnages fades et un rythme lent

Mis à part les personnages de carton, le jeu de l’ascenseur est également assez lent, malgré sa durée relativement courte. Se frayant un chemin à travers une série interminable de plans ennuyeux entre les vloggers qui se disputent, le film atteint enfin le redouté cinquième étage, mais le résultat est fade et sans effusion de sang. Avec un peu d’éclairage rouge et quelques jumpscares, cet autre monde tant discuté – et donc le film dans son ensemble – ne valent finalement pas tout le tapage.

Le jeu de l’ascenseur est disponible sur Shudder à partir du 15 septembre.