Des eaux sauvages : entre aventures et vagues épiques

On ne s’attend généralement pas à trouver des émotions profondes dans un documentaire sur le surf. Pourtant, je soupçonne que Savage Waters n’est pas le documentaire sur le surf que le réalisateur Mikey Corker avait l’intention de faire. L’histoire commence lorsque Matt Knight, marin et surfeur dans la cinquantaine, lit un livre écrit par l’aventurier Victorien EF Knight (aucun lien de parenté) : récit d’un voyage dans les années 1890 à la recherche d’un trésor espagnol supposément enterré dans les rochers des îles sauvages, un petit archipel portugais dans l’Atlantique Nord. Ce qui attire l’attention de Knight, c’est la description de son homonyme sur les vagues épiques qui déferlent près des îles – magnifiquement racontée ici par Charles Dance, dont la voix profonde et riche pourrait vous attirer sur les rochers.

Knight organise alors une expédition vers les îles, à la recherche non pas d’un trésor, mais de vagues surfées. Il est rejoint par Andrew Cotton, un plombier devenu surfeur de grosses vagues, ainsi que par sa famille, composée de sa femme Suzanne et, à différents moments de rotation, de leurs quatre enfants adultes. Sans trop en révéler, l’aventure ne se déroule pas comme prévu.

Et avec cela, le film change d’orientation et devient un portrait tendre des Knights, une famille qui – sans être trop niaise – semble bénie d’un bonheur immense. Knight et Suzanne ont élevé leurs enfants dans l’aventure ; tout n’a pas toujours été facile, dit Suzanne. Leur attitude face au risque, lorsque les enfants étaient petits, n’était pas toujours la même. Il y a une ancienne vidéo de Matt reculant un camping-car sur une construction précaire dans un endroit isolé ; Suzanne le regarde anxieusement et l’un des enfants, hors champ, implore : « Papa, s’il te plaît, ne le fais pas. » Mais cela a fonctionné : les enfants sont devenus des individus curieux et intrépides. Leur passion pour vivre la vie en famille est un spectacle agréable à voir. Corker n’avait peut-être pas l’intention de faire un film sur les Knights, mais il a touché un filon d’or.

Savage Waters sort le 27 octobre dans les cinémas britanniques et irlandais.

Points importants :

  • Le documentaire Savage Waters : une histoire inattendue de surf et d’aventure
  • Le protagoniste, Matt Knight, est inspiré par un livre d’un aventurier Victorien
  • La quête de vagues épiques sur les îles sauvages au lieu d’un trésor
  • La famille Knight et leur passion pour l’aventure
  • Le film devient un portrait tendre et émouvant de la famille
  • Sortie du film le 27 octobre