Le rockeur emblématique Pete Doherty, ancien leader des Libertines et Babyshambles, est au cœur d’un documentaire réalisé par sa femme Katia DeVidas. Le film, intitulé « Peter Doherty: Stranger in My Own Skin », offre un aperçu brut et honnête de la lutte de Doherty contre la toxicomanie, avec des scènes explicites montrant les ravages de la drogue dans sa vie.

Cependant, le documentaire laisse de côté des aspects importants de sa vie, tels que les détails de sa relation avec sa femme ou des événements tragiques liés à sa carrière. Malgré cela, le film parvient à offrir un regard intime et émouvant sur la vie tumultueuse de Doherty.

  • Le documentaire met en lumière la lutte de Pete Doherty contre la toxicomanie, avec des scènes explicites de sa consommation de drogue.
  • Des moments touchants montrent l’implication de la famille de Doherty dans sa vie et sa carrière musicale.
  • Le film suscite des réflexions sur le processus créatif de Doherty et les conséquences chaotiques qu’il entraîne dans sa vie.
  • Une vente aux enchères de ses effets personnels pour financer sa réadaptation est également mise en avant dans le documentaire.

Malgré ses lacunes, « Peter Doherty: Stranger in My Own Skin » offre un aperçu poignant de la vie de l’artiste, mettant en lumière les hauts et les bas de sa carrière tumultueuse.

Peter Doherty : Stranger in My Own Skin sortira le 9 novembre dans les cinémas britanniques, et le 16 novembre en Australie.