Avec son quatrième long métrage, le réalisateur et acteur à la chevelure broussailleuse, Louis Garrel, laisse son empreinte française sur le film de braquage hollywoodien. The Innocent est une comédie romantique et policière déjantée, dont Garrel lui-même tient le rôle principal, celui d’un homme piégé dans un complot visant à dérober une grande quantité de caviar (on ne peut pas être plus français que ça). C’est un film divertissant et léger, avec quelques incohérences de scénario non négligeables, mais une histoire vraiment surprenante qui vous tient en haleine jusqu’à la fin.

Garrel incarne Abel, un jeune veuf, âgé de seulement 32 ans, qui est émotionnellement inerte depuis la mort de sa femme. Bien qu’il soit proche de sa mère, Sylvie, une actrice charismatique, chaleureuse et chaotique, interprétée avec une énergie comique bouillonnante par Anouk Grinberg. Sylvie a un faible pour les mauvais garçons ; son dernier amant en date est le voleur élégant Michel (Roschdy Zem). Ils se sont rencontrés en prison alors qu’elle donnait un atelier de théâtre et qu’il y purgeait une peine de cinq ans. Éperdument amoureux, ils se marient et, après la libération de Michel, ouvrent une fleuriste ensemble.

Abele soupçonne cependant que le nouveau mari de sa mère n’est pas aussi engagé dans la voie de la droiture qu’il le prétend. Lorsqu’il découvre une arme dans la poche de Michel, il se transforme en détective privé. La meilleure amie d’Abel, Clémence (Noémie Merlant), est horrifiée par ses fouilles. La question de savoir s’ils seront ou non amenés à se rapprocher est l’aspect le plus prévisible du film. Par ailleurs, l’intrigue prend des tournures agréablement loufoques, alors qu’Abel est entraîné dans une entreprise criminelle, pour culminer avec une scène complètement délirante. Le tout est intensément français, bien que l’on puisse imaginer une adaptation anglophone ; cependant, je parierais un paquet de Gauloises que la version hollywoodienne changera la fin.

Points importants :

  • Le quatrième long métrage de Louis Garrel apporte une touche française au film de braquage hollywoodien.
  • The Innocent est une comédie romantique et policière déjantée avec des incohérences de scénario, mais une histoire surprenante.
  • Abel, joué par Louis Garrel, se retrouve piégé dans un complot visant à voler du caviar.
  • Anouk Grinberg interprète Sylvie, la mère d’Abel, qui a une attirance pour les mauvais garçons.
  • Abel soupçonne que le nouveau mari de sa mère, Michel, interprété par Roschdy Zem, n’est pas aussi honnête qu’il le prétend.
  • Abel mène une enquête privée pour découvrir la vérité.
  • Le film présente également la meilleure amie d’Abel, Clémence, qui s’oppose à ses investigations.
  • Le scénario prend des tournures loufoques et culmine avec une scène délirante.
  • Le film est typiquement français, mais pourrait être adapté en anglais avec une fin modifiée.
  • The Innocent sortira dans les cinémas britanniques le 25 août.