Francis Ford Coppola sur la politique américaine : risque de perdre notre république | Cannes 2024 - 1

La chute de l’Amérique vue par Francis Ford Coppola

Le célèbre réalisateur Francis Ford Coppola a exprimé ses inquiétudes quant à l’avenir des États-Unis lors de la première de son premier film en plus d’une décennie. Il a comparé la situation actuelle de l’Amérique à la perte de la république romaine il y a des milliers d’années.

  • Coppola a souligné les similitudes entre la fondation des États-Unis et celle de la république romaine.
  • Son film Megalopolis s’inspire de la conspiration de Catilina pour renverser les règles de la république romaine en 63 av. J.-C.
  • Le réalisateur a constaté une tendance vers la droite néo-conservatrice, voire fasciste, non seulement aux États-Unis mais aussi dans le monde entier.
  • Il a également mentionné le déclin de l’industrie cinématographique américaine.

Coppola a souligné que l’Amérique a été fondée sur les idées de la république romaine, rejetant la monarchie. Il a averti que la politique actuelle pourrait mener à la perte de la république américaine, comme ce fut le cas pour Rome. Son film, Megalopolis, se déroulant dans une métropole futuriste similaire à New York, met en lumière ces préoccupations.

Le réalisateur a noté que la république romaine, malgré ses éléments démocratiques, a finalement succombé à des problèmes économiques, à la corruption et à l’ascension de Jules César en tant que dictateur. Il a également souligné que l’industrie cinématographique américaine était en déclin, devenant plus axée sur les obligations financières que sur la création de bons films.

Malgré des critiques mitigées pour Megalopolis, Coppola s’est dit fier de ce projet de 120 millions de dollars qu’il a largement financé lui-même. Il a exprimé sa détermination à réaliser tous les films qu’il souhaite et à poursuivre ses passions, même après le décès de sa femme Eleanor le mois dernier.