Un film d’horreur sur le thème de la légende urbaine, inspiré évidemment de « It Follows » mais qui rappelle malheureusement le jeu télévisé britannique Touch the Truck de courte durée. Suite à l’ombre menaçante d’une poupée qui massacre tous ceux qui la voient, Frankie, une étudiante, et ses amis réalisent tardivement qu’ils doivent constamment la fixer des yeux pour l’empêcher de se téléporter joyeusement. Dormir n’est plus une option.

En fait, nous en sommes presque aux deux tiers de « Don’t Look Away » lorsque les règles sont révélées ; jusque-là, le mode opératoire de la poupée n’est pas clair. « Elle se déplace sans se déplacer. Une minute elle est là, la suivante… » Le film débute avec une autorité brutale, une introduction où la poupée est libérée de l’arrière d’un camion par des voleurs de voitures. Le film est plus fort lorsqu’il est porté par cette angoisse existentielle vague. Le coupable n’est aperçu que comme une silhouette distante et omniprésente, semblable au Slender Man, qui est brièvement mentionné. Bafaro filme cette poursuite précoce de Frankie, qui culmine dans une fête dans une boîte de nuit macabre, dans un délire exacerbé, inondé de musique.

Cependant, plus la poupée approche, plus le concept paraît ridicule. À un moment donné, ses jambes surgissent dans une piste de la piscine locale, avant de traîner quelqu’un sous l’eau. Bafaro partage avec Jordan Peele ce type de jubilation dans la manipulation des marionnettes, mais il n’a pas la rigueur de Peele et laisse échapper le tempo, envoyant la moitié de l’équipe de Frankie dans une tuerie qui passe presque inaperçue.

Au final, la poupée devient un gadget, sans réelle profondeur émotionnelle et psychologique, malgré une intrigue désespérée concernant le petit ami jaloux de Frankie qui emprunte des éléments de « The Shining » et force l’acteur Colm Hill à jouer un Jack Torrance étudiant diplômé (avec manuscrit dérangé). Bafaro possède indéniablement une technique, mais il se fixe trop longuement sur les prédécesseurs du genre de l’horreur.

  • Don’t Look Away sera disponible sur les plateformes numériques le 25 septembre.