Les vétérans atteints du syndrome de stress post-traumatique sont souvent mal représentés dans les médias. Cependant, le photographe de guerre Lalage Snow a réalisé une série de triptyques de soldats, capturant leur vie avant, pendant et après le déploiement en Afghanistan. Ces photos révèlent les cicatrices psychologiques inscrites sur leurs visages fatigués, mettant en lumière l’impact profond de la guerre sur leur apparence.

  • Lalage Snow parle de sa série de triptyques de soldats
  • Elle évoque son désir de photographier les vétérans une décennie après la guerre
  • Le documentaire suit trois vétérans vivant avec le SSPT
  • Amber, une des vétérans présentés dans le documentaire
  • Stuart, un ancien Marine Royal et tireur d’élite
  • Rencontre avec Ryan, un ancien marine américain
  • Bande-annonce officielle de DISORDER (réal. Kate Blewett)
  • Sortie de « Disorder » le 28 novembre sur les plates-formes numériques

Le documentaire suit également trois vétérans vivant avec le syndrome de stress post-traumatique (SSPT), dont aucun n’a été photographié par Snow. Amber, qui s’est engagée à l’âge de 16 ans après une enfance marquée par la violence domestique et les abus sexuels, fait preuve d’une grande bravoure émotionnelle et d’une vulnérabilité presque insoutenable à regarder par moments. Stuart, un ancien tireur d’élite des Royal Marines, tente de traverser l’Atlantique en solitaire pour la deuxième fois, cherchant à prouver que le SSPT ne doit pas vous retenir. Enfin, nous rencontrons Ryan, un ancien marine américain maintenant engagé dans la protection de la faune en Afrique. Il exprime son rejet de la société et son désir de retrouver le sentiment de fraternité qu’il avait dans les Marines.

Le documentaire « Disorder » offre un aperçu poignant et profond des défis auxquels sont confrontés les vétérans vivant avec le SSPT, révélant la complexité de leurs expériences et de leur réintégration dans la société.

« Disorder » sortira le 28 novembre sur les plates-formes numériques.