Si vous avez un enfant de moins de sept ans qui lit déjà assez bien pour être familier avec les œuvres d’Agatha Christie, alors il pourrait être intrigué par cette animation familiale norvégienne. Les enfants des autres, en revanche, risquent de s’impatienter au bout de dix minutes.

Il s’agit en réalité du troisième film de la franchise Cattle Hill, dans lequel Klara, une courageuse vache adolescente, résout un mystère avec le détective lapin Agatha Christensen. L’histoire commence à la ferme de Klara, où son père, Biff, est à bout. Rien ne pousse dans le sol, les récoltes sont en échec. C’est alors qu’arrive l’inventeur et gras porc d’entreprise Albert Einswine (un personnage qui ne fait rien pour dissiper le stéréotype négatif des cochons comme avides de la ferme). Einswine jure que sa nouvelle graine super génétiquement modifiée résoudra tous leurs problèmes. Klara et son père embarquent donc à bord de son train privé ultramoderne (alimenté, devinez quoi, par des pets et des rots de vache). Lorsque la graine miracle disparaît, Einswine fait appel à la détective Agatha Christensen, toujours vêtue de son ensemble deux pièces.

Les personnages sont si mal animés qu’il n’est pas toujours évident de reconnaître instantanément les animaux auxquels ils sont censés représenter, et l’ensemble a cet aspect bon marché et trop lumineux qui rend la télévision pour enfants si fatigante à regarder. Néanmoins, il y a une fin surprenante qui rend hommage à Christie et qui n’est pas si mal, bien que, à ce stade, Cattle Hill ait peut-être déjà perdu son public. Mon fils de six ans n’a même pas tenu vingt minutes.

Le Mystère de l’Express de Cattle Hill sort le 20 octobre dans les cinémas britanniques.

  • Un film d’animation norvégien pour enfants, basé sur les œuvres d’Agatha Christie.
  • L’histoire met en scène Klara, une vache adolescente courageuse, et le détective lapin Agatha Christensen.
  • Lorsque leur récolte échoue, Klara et son père embarquent dans le train privé ultramoderne de l’inventeur cochon Albert Einswine.
  • La graine super génétiquement modifiée d’Einswine disparaît, et Agatha Christensen est appelée pour résoudre le mystère.
  • Les personnages sont malanimés et la qualité visuelle est de mauvaise qualité.
  • Le film a une fin surprenante rendant hommage à Christie, mais risque de perdre l’attention des enfants.
  • Sortie prévue le 20 octobre dans les cinémas britanniques.