Semaines après le retour tant attendu du célèbre animateur japonais Hayao Miyazaki, le studio qu’il a fondé il y a près de quatre décennies a assuré son avenir à long terme, dissipant les inquiétudes quant à sa difficulté à trouver un successeur.

Le studio Ghibli a annoncé cette semaine que l’entreprise serait acquise par le diffuseur privé Nippon TV, qui s’est engagé à poursuivre le succès mondial de Ghibli.

Miyazaki, largement considéré comme l’un des plus grands animateurs du monde, a fondé Studio Ghibli en 1985, le conduisant à une série de succès, dont un Oscar en 2003 pour Le Voyage de Chihiro.

Le studio a construit une base de fans fidèles à travers le monde avec des films tels que Mon voisin Totoro et Princesse Mononoké, tandis que Miyazaki a été nommé pour deux autres Oscars – pour Le Château ambulant en 2006 et Le Vent se lève en 2014 – la même année où il a été choisi pour recevoir un Oscar d’honneur.

L’accord avec Nippon TV, qui deviendra le plus grand actionnaire de Ghibli, intervient après que Miyazaki, âgé de 82 ans, et son président, Toshio Suzuki, âgé de 75 ans, n’ont pas réussi à convaincre le fils de Miyazaki de reprendre la direction du studio.

« Nous avons longtemps lutté avec la question : qui sera le successeur », a déclaré Studio Ghibli dans un communiqué conjoint avec Nippon TV.

Le fils de Miyazaki, Goro, a été cité à plusieurs reprises comme un possible successeur, mais a « fermement rejeté l’idée », a déclaré le communiqué. « C’est trop lourd à porter pour moi seul. Il vaut mieux le laisser à quelqu’un d’autre », a déclaré Goro, réalisateur d’anime, selon le communiqué.

Nippon TV a décrit Ghibli comme un studio dont « nous pouvons être fiers », ajoutant que son autonomie serait respectée après l’acquisition. Le diffuseur recevra 42,3 % des droits de vote du studio, qui deviendra sa filiale. Il n’a pas divulgué le montant qu’il paiera pour l’acquisition.

Nippon TV a aidé à financer les films Ghibli depuis 1985, lorsqu’il est devenu le premier diffuseur à diffuser à la télévision Nausicaä de la Vallée du Vent. Il a également joué un rôle dans l’ouverture du Musée Ghibli à Tokyo-Ouest en 2001.

Après la sortie de Le Vent se lève en 2013, Miyazaki a annoncé qu’il ne ferait plus de longs métrages, disant que son âge commençait à entamer son perfectionnisme. Mais quatre ans plus tard, Ghibli a annoncé qu’il sortirait de sa retraite pour réaliser ce qui serait « son dernier film, compte tenu de son âge ».

Kimitachi wa Do Ikiru ka? (Comment vivez-vous ?) est sorti au Japon en juillet et sortira aux États-Unis sous le titre The Boy and the Heron en décembre, la date de sortie au Royaume-Uni n’ayant pas encore été confirmée.

  • Le studio Ghibli a été acquis par Nippon TV, assurant son avenir à long terme.
  • Haya Miyazaki, le célèbre animateur japonais, a fondé le studio en 1985.
  • Le fils de Miyazaki a refusé de prendre la direction du studio.
  • Nippon TV devient le plus grand actionnaire de Ghibli.
  • Ghibli continuera à produire des films animés à succès.