porter un masque en extérieur, une mesure incomprise mais utile › Geeky News - 1

C’est un retour en arrière dont les Parisiens se passeraient bien. A partir de ce vendredi 18h00, le port du masque sur la voie publique sera à nouveau obligatoire pour les personnes de plus de 11 ans, à l’exception de celles qui se déplacent en voiture, à vélo, à deux roues ou pratiquent une activité sportive. Cependant, une mesure similaire, aux contours différents, a été décrétée dans d’autres départements d’Ile-de-France et dans certaines villes comme Lyon, Tours ou La Rochelle. Pour certains habitants, c’est un malentendu. La vaccination a parcouru un long chemin dans le pays et la contamination se produit principalement à l’intérieur. Alors pourquoi s’embêter à porter le masque dès que vous quittez la maison ?

Pour répondre à cette question, une petite revue de la littérature scientifique est nécessaire. A priori, cela est assez favorable aux sceptiques, car cela montre clairement que la pollution est beaucoup moins forte en extérieur. Avec deux ans de recul sur l’épidémie, on sait aussi que certaines contaminations qui semblent venir de l’extérieur, en fait, viennent de l’intérieur. C’est le cas, par exemple, des cas de Covid chez les agriculteurs, favorisés par l’hébergement de saisonniers ou de groupes apparus dans les stations de ski, provoqués par des soirées festives dans les bars et hôtels.

Pourtant, la circulation du covid en plein air est toujours une réalité. On estime qu’elle est à l’origine de 10 % des cas, explique Olivier Damette, enseignant-chercheur au Bureau d’économie théorique et appliquée (BETA) et chercheur associé de la chaire « Économie du climat » à l’Université Paris Dauphine. . Pour prendre en compte cette fraction importante, les recommandations pour lutter contre l’épidémie ont évolué.

Offre limitée. 2 mois pour 1 € sans engagement

«Au fur et à mesure que nous en apprenions davantage, nous nous sommes rendu compte qu’au début de l’infection, la transmission du virus peut augmenter et que de nombreuses personnes ne présentent même pas de symptômes pendant cette période. À ce moment-là, nous avons modifié les recommandations et avons commencé à dire que toute personne qui était à l’intérieur ou à l’extérieur devait porter un masque car ne pas savoir qu’elle est infectée peut propager l’épidémie de la maladie », a déclaré Greg Martin, physicien spécialisé dans les maladies infectieuses à Washington.

Concentration et durée d’exposition, les deux critères qui comptent

Bien sûr, il ne sert à rien de porter le masque lorsqu’on est seul dans la rue. Mais dans les allées bondées d’un marché de Noël ou dans les rues étroites d’un centre-ville, les risques de contamination sont plus élevés. D’autant plus que la variante Omicron est extrêmement contagieuse. En fait, en termes de contamination, selon Olivier Damette il y a deux critères : la concentration de virus dans l’air et la durée d’exposition à ce virus ». Et même si les conditions extérieures semblent plus favorables, une contamination n’est pas à exclure. Même dans des endroits très ventilés comme les stations de ski, ont déclaré plusieurs scientifiques à L’Express l’hiver dernier.

Compte tenu de cette variation permanente des risques, le port du masque obligatoire aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur peut être une bonne chose. « C’est avant tout un rappel des gestes barrières après des mois de relâchement. Le porter partout, c’est aussi y penser plus souvent. Plus nous suivons les recommandations, plus elles sont efficaces. Le plus respecté », estime Olivier Damette. Le masque d’extérieur est aussi moins cher, d’un point de vue politique, que le confinement.

L’application L’Express

Pour suivre l’analyse et le décryptage où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

Bien sûr, nous pouvons résister. Mais quand il s’agit de masques, quelques comportements simples suffisent à réduire les risques, selon les épidémiologistes. Par exemple, un article récent du New York Times mentionne la règle du « deux sur trois » : lorsque vous êtes à l’extérieur, assurez-vous d’être éloigné ou masqué. Si, au contraire, nous sommes à l’intérieur, alors nous devons rester le plus loin possible et masqués. « Dans la série des habitudes à prendre, on pourrait aussi penser à l’adoption du masque FFP-2 dans les endroits les plus fréquentés, souligne Olivier Damette. Bien sûr son prix est plus élevé, mais il tient mieux sur le visage et offre une protection supérieure aux masques chirurgicaux. « Deux critères qui comptaient à l’ère Omicron.

Retour

Ultimatum

Christophe Donner ITV in ParisChristophe donner

Chronique

Les Tours des Nuages, construites par l'architecte Emile Aillaud à Nanterre, le 23 novembre 2017Par Aurélien Saussay

Chronique

"Nous, Français, aimons voir le scientifique tomber dans les bras de lPar Sylvain Fort

Calculatrice L’Express

Nicolas Dupont-Aignan, Fabien Roussel and Arnaud Montebourg all three want Agnes Verdier-Molinié

Script PHP, Elementor Pro Weadown, Thème WordPress, Fs Poster Plugin Nulled, Journal – Thème WordPress News & WooCommerce, Wordfence Premium Nulled, Dokan Pro Nulled, Plugins, Elementor Pro Weadown, Astra Pro Nulled, Premium Addons for Elementor, Yoast Nulled, Flatsome Annulé, Annonce de produit personnalisé Woocommerce, Wpml Nulled, Thème Woodmart Nulled, Cartes-cadeaux PW WooCommerce Pro Nulled, Avada 7.4 Nulled, Journal 11.2, Jannah Nulled, Jnews 8.1.0 Nulled, WP Reset Pro, Woodmart Theme Nulled, Business Consulting Nulled, Rank Math Seo Pro Weadown, Slider Revolution Nulled, Consulting 6.1.4 Nulled, WeaPlay, Nulledfire