Omicron va-t-il submerger les hôpitaux ? Les différents scénarios possibles › Geeky News - 1

La variante Omicron, qui a provoqué une explosion du nombre de cas mais peu d’hospitalisations en Afrique du Sud, va-t-elle submerger les systèmes hospitaliers européens ? La question, fondamentale pour savoir à quel niveau de restrictions nous devons nous préparer (ou pas) dans les semaines à venir, est désormais dans toutes les têtes. Pour y répondre, les observateurs scrutent les données britanniques, qui subit la vague avec un léger avantage sur le continent. En attendant d’y voir plus clair, les experts de l’Institut Pasteur ont fait pivoter leurs modèles pour donner les premières réponses. Dans une étude publiée mercredi 29 décembre, plusieurs scénarios sont esquissés, en fonction du niveau de transmissibilité et de gravité de l’Omicron, mais aussi en fonction de l’évolution de la couverture vaccinale et du comportement des Français.

Selon les hypothèses plus ou moins favorables, les hospitalisations pourraient commencer à augmenter durant la période de Noël, dès les premiers jours de l’année ou dans la seconde quinzaine de janvier. « Une absence d’augmentation des hospitalisations dans les prochains jours pourrait donc indiquer une moindre gravité du variant Omicron », précisent les auteurs, avant de relativiser : « Ce phénomène pourrait aussi s’expliquer s’il faut plus de temps au virus pour s’étend des moins de 50 ans aux plus fragiles.  »

Un temps de doublement pour le nombre de cas entre 2 et 2,7 jours.

En attendant d’en savoir plus sur la virulence intrinsèque de cette nouvelle variante, le scénario d’une augmentation des admissions hospitalières suffisamment forte pour submerger le système de santé n’est pas à exclure. En effet, si la gravité d’Omicron s’avérait réduite de 80 % par rapport à Delta, le pic d’hospitalisation varierait de 1 400 admissions par jour à 2 700, selon sa transmissibilité et le degré de réduction des contacts sociaux. Dans ce cas, « l’onde Omicron pourrait encore être gérable avec des mesures d’intensité intermédiaires », notent les auteurs. Mais si sa gravité est similaire à celle du virus historique (-54% seulement par rapport à la variante Delta), et avec un avantage significatif en transmissibilité, alors « le pic d’hospitalisations pourrait se situer autour de 5 000 hospitalisations quotidiennes », estime l’équipe. Dirigé par Simon Cauchemez, membre du Conseil scientifique. Pour mémoire, les pics d’admissions en établissement de santé avaient atteint 3 500 par jour pour la première vague et 2 700 pour la deuxième vague.

Offre limitée. 2 mois pour 1 € sans engagement

Les expertises de l’Institut Pasteur sur la base des données disponibles à ce stade en France (enquêtes Flash et données de dépistage) confirment l’extrême transmissibilité de ce variant, « avec un temps de doublement très court compris en 2 et 2, 7 jours, ce qui signifie que le nombre de boîtes Omicron est multiplié par 6 à 11 en moyenne en une semaine. » Mais à ce stade, que peut-on dire de sa gravité ? « Les données à ce jour sont relativement encourageantes, selon les experts. Les données d’Afrique du Sud et d’Écosse suggèrent une réduction de 70 à 80 % du risque d’hospitalisation pour Omicron par rapport à Delta, et les données du Royaume-Uni une réduction de 50 %. 70% « . Mais ils restent prudents, car ces études pourraient également surestimer la réduction de la gravité, si elles ne prennent pas en compte l’histoire d’infection et de vaccination des personnes infectées par Omicron : « Dans une analyse anglaise prenant davantage en compte ce phénomène, la réduction de la la gravité est de l’ordre de 20 à 40 % », précisent-ils.

L’application L’Express

Pour suivre l’analyse et le décryptage où que vous soyez

Téléchargez l'application

Téléchargez l’application

Des informations plus complètes sur Omicron sont attendues d’ici une ou deux semaines, ce qui fera la lumière sur la menace ou apportera de bonnes nouvelles. En attendant, quel que soit le scénario retenu, les modèles confirment que plus la population est vaccinée rapidement et prudente, moins cette vague sera douloureuse.

Retour

Ultimatum

Christophe Donner ITV in ParisChristophe donner

Chronique

Les Tours des Nuages, construites par l'architecte Emile Aillaud à Nanterre, le 23 novembre 2017Par Aurélien Saussay

Chronique

"Nous, Français, aimons voir le savant tomber dans les bras de lPar Sylvain Fort

Calculatrice L’Express

Nicolas Dupont-Aignan, Fabien Roussel and Arnaud Montebourg all three want Agnes Verdier-Molinié

Script PHP, Elementor Pro Weadown, Thème WordPress, Fs Poster Plugin Nulled, Journal – Thème WordPress News & WooCommerce, Wordfence Premium Nulled, Dokan Pro Nulled, Plugins, Elementor Pro Weadown, Astra Pro Nulled, Premium Addons for Elementor, Yoast Nulled, Flatsome Annulé, Annonce de produit personnalisé Woocommerce, Wpml Nulled, Thème Woodmart Nulled, Cartes-cadeaux PW WooCommerce Pro Nulled, Avada 7.4 Nulled, Journal 11.2, Jannah Nulled, Jnews 8.1.0 Nulled, WP Reset Pro, Woodmart Theme Nulled, Business Consulting Nulled, Rank Math Seo Pro Weadown, Slider Revolution Nulled, Consulting 6.1.4 Nulled, WeaPlay, Nulledfire