Michael Caine confirme sa retraite à l’âge de 90 ans, mettant un terme à une carrière éblouissante au cours de laquelle il a remporté deux Oscars. Après avoir déclaré le mois dernier qu’il était « en quelque sorte » à la retraite, Caine l’a officialisé en déclarant au programme Today de la BBC : « Je n’arrête pas de dire que je vais prendre ma retraite. Eh bien, c’est maintenant le cas. J’ai réalisé un film dans lequel j’ai joué le rôle principal et qui a reçu des critiques incroyables… Qu’est-ce que je pourrais faire de mieux que ça ? » Caine a déclaré qu’il voulait mettre fin à sa carrière cinématographique, qui a duré sept décennies, en beauté : « Les seuls rôles auxquels je pourrais prétendre maintenant sont ceux d’hommes de 90 ans. Ou peut-être 85. Ils ne seront pas les rôles principaux. On n’a pas de héros de 90 ans, on a plutôt de beaux jeunes hommes et de belles jeunes femmes. Alors je me suis dit, autant partir avec tout ça. » Il avait déjà évoqué ses projets de retraite et avait laissé entendre que The Great Escaper serait son dernier film. Caine incarne Bernard Jordan dans le film, un vétéran de la Royal Navy qui a fait les gros titres en 2014 lorsqu’il a quitté sa maison de retraite à Hove, dans l’Est du Sussex, pour se rendre seul aux célébrations en Normandie du 70e anniversaire du Débarquement. Il joue aux côtés de Glenda Jackson, qui a terminé le tournage des mois avant sa mort en juin, et de John Standing, qui joue le rôle fictif d’un ancien pilote de la RAF avec lequel il se lie d’amitié sur le ferry. Caine et Jackson ont déjà travaillé ensemble sur le film The Romantic Englishwoman en 1975, et Caine a déclaré qu’ils s’entendaient bien, mais qu’ils n’étaient pas d’accord sur le plan politique. Jackson a été députée travailliste pendant plus de deux décennies. « C’est une politicienne très à gauche. Et elle m’apprécierait, mais ne voudrait pas me fréquenter socialement. Parce que j’étais évidemment riche et tout, et pas un socialiste cracheur, » a déclaré Caine, ajoutant qu’il avait voté pour Tony Blair. Il a déjà évoqué leurs différences politiques, déclarant au Guardian le mois dernier : « Je suis très favorable à la réussite financière parce que je viens d’un milieu très pauvre. »Caine a déclaré à l’émission Today qu’il avait refusé un rôle après le tournage de The Great Escaper : « On m’a envoyé un scénario en fait, et je l’ai regardé, puis j’ai fait quelque chose que je n’ai jamais fait auparavant. J’ai compté combien de pages j’avais, par rapport au nombre de pages du scénario, » Le rôle qui lui était proposé comprenait 15 pages de dialogue dans un scénario de 99 pages, a-t-il déclaré. « Je me suis dit, je pense que ça compte comme un petit rôle, je ne le ferai pas. Alors j’ai pris ma retraite… Je me suis dit que j’étais en avance ici, je pourrais jouer un petit rôle et recevoir une mauvaise critique… alors je me suis dit, pourquoi ne pas partir maintenant ? Alors je suis parti. » L’un des acteurs britanniques les plus connus et aimés des 60 dernières années, Caine a joué dans plus de 130 films, dont Zoulou, Alfie, The Italian Job et Sleuth. Il a remporté des Oscars du meilleur acteur dans un second rôle pour ses performances dans Hannah et ses soeurs et L’Œuvre de Dieu, La part du diable, et a récemment collaboré avec le réalisateur Christopher Nolan.