Un enseignant a été tué et deux autres personnes ont été blessées lors d’une attaque à l’arme blanche dans une école d’Arras, dans le nord de la France. Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé que l’agresseur avait été arrêté. Le Président Emmanuel Macron se dirigeait vers les lieux. Les médias français France Info et BFM ont rapporté que l’attaquant était un ancien élève de l’école de la ville. De telles attaques sont rares en France. Naima Moutchou, vice-présidente de l’Assemblée Nationale, a déclaré que celle-ci « exprime sa solidarité et ses pensées aux victimes, à leurs familles et à la communauté éducative, alors que nous apprenons qu’un enseignant a été tué et que plusieurs autres ont été blessés. » Plus de détails à suivre…

Points importants :
– Un enseignant a été tué et deux autres personnes ont été blessées lors d’une attaque à l’arme blanche dans une école d’Arras, dans le nord de la France.
– L’agresseur a été arrêté.
– Le Président Emmanuel Macron se dirigeait vers les lieux de l’attaque.
– L’attaquant était un ancien élève de l’école de la ville.
– De telles attaques sont rares en France.
– Naima Moutchou, vice-présidente de l’Assemblée Nationale, exprime sa solidarité et ses pensées aux victimes, à leurs familles et à la communauté éducative.
– Plus de détails à suivre…