Manifestations dans les prisons françaises après le meurtre d'officiers | France - 1

Des centaines de gardiens de prison à travers la France ont organisé des manifestations après qu’un groupe armé a abattu deux gardiens de prison dans une embuscade à un péage autoroutier en Normandie et a libéré un détenu lié à des meurtres liés au trafic de drogue.

Mercredi matin, des groupes de gardiens de prison ont bloqué les entrées des prisons à travers la France, tandis que certains brûlaient des palettes et des pneus.

Les gardiens de prison observeront une minute de silence à 11 heures en mémoire des gardiens tués, et en soutien aux trois autres qui ont été gravement blessés lors de l’attaque d’un convoi pénitentiaire transportant un détenu entre un tribunal à Rouen et une prison à Evreux le mardi.

À une prison près de Marseille, plus de 100 gardiens de prison s’étaient rassemblés sous une bannière indiquant: « Nous ne sommes pas payés pour mourir. »

De nombreux gardiens ont déclaré qu’ils assureraient un service minimum le mercredi. Les syndicats ont appelé à une plus grande sécurité et à des transferts limités de détenus entre les prisons et les tribunaux.

Certains se sont plaints des mauvaises conditions et de la violence dans les prisons surpeuplées de la France. Erwan Saoudi, du syndicat FO Justice, a déclaré: « Lorsque vous mettez trois personnes dans une cellule de 9 mètres carrés qui devrait n’en contenir qu’une, cela crée bien sûr des tensions et des incidents. »

Le ministre français de la Justice rencontrera les syndicats des gardiens de prison mercredi après-midi.

Des centaines de policiers et de gendarmes continuaient de rechercher le détenu évadé et les tireurs.

L’embuscade du fourgon pénitentiaire a eu lieu mardi matin tard à un péage routier à Incarville dans la région de l’Eure, dans le nord de la France. Le détenu était en transit après avoir été interrogé par un juge au centre régional de Rouen en Normandie pour être ramené dans sa prison à Evreux.

  • Manifestations des gardiens de prison après une attaque meurtrière
  • Recherche en cours pour capturer le détenu évadé et les tireurs
  • Conditions de surpopulation et de violence dans les prisons françaises critiquées
  • Rencontre prévue entre le ministre de la Justice et les syndicats des gardiens de prison