Des militants protestent contre l’utilisation de cuir par une créatrice de mode, l’incitant à utiliser des alternatives véganes

Lors du défilé de Victoria Beckham à la Fashion Week de Paris, des protestataires du groupe de défense des droits des animaux People for the Ethical Treatment of Animals (Peta) ont interrompu le défilé pour protester contre son utilisation de produits d’origine animale. Les manifestants portaient des tee-shirts blancs avec l’inscription : ‘Tournez le dos aux peaux animales’ et ‘Les animaux ne sont pas du tissu’. Ils ont marché aux côtés des mannequins sur le podium, brandissant des pancartes avec l’inscription : ‘Viva vegan leather’. La présidente européenne du groupe a déclaré vendredi : ‘Aucun vêtement ou accessoire ne vaut la peine de tuer violemment et de dépouiller un animal sensible et intelligent. Nous exhortons Victoria Beckham à se tourner vers les innovations éthiques et écologiques disponibles aujourd’hui, telles que le cuir haut de gamme fabriqué à partir de pommes, de raisins, d’ananas, de champignons et plus encore.’

  • Les militants de Peta interrompent le défilé de Victoria Beckham à la Fashion Week de Paris
  • Ils portent des tee-shirts et tiennent des pancartes pour protester contre l’utilisation de cuir
  • Ils exhortent la créatrice à utiliser des alternatives véganes comme le cuir fabriqué à partir de fruits