Une femme est décédée et 12 personnes ont été hospitalisées suite à une épidémie de botulisme provoquée par des sardines servies dans un restaurant du sud-ouest de la France.

Le botulisme est une maladie neurologique grave habituellement causée par la consommation d’aliments mal conservés.

Le restaurant à Bordeaux avait lui-même conservé les sardines, a déclaré l’autorité sanitaire DGS.

La nationalité de la femme décédée, âgée de 32 ans, n’a pas encore été déterminée, a déclaré une source proche de l’affaire.

Le docteur Benjamin Clouzeau, de l’hôpital Pellegrin à Bordeaux, a déclaré que 12 personnes supplémentaires recevaient encore des soins d’urgence mercredi matin. Cinq d’entre elles étaient sous assistance respiratoire.

Le groupe comprenait des ressortissants américains, irlandais et canadiens. Un ressortissant allemand est rentré chez lui pour recevoir un traitement, de même qu’un résident de Barcelone, en Espagne, a ajouté le médecin.

Ils avaient tous mangé au bar à vin Tchin Tchin entre le 4 et le 10 septembre, lorsque la ville était généralement fréquentée par un grand nombre de touristes, célèbre pour ses vins et sa gastronomie. Ils ont tous consommé des sardines qui avaient été conservées par le propriétaire du restaurant dans des bocaux, a indiqué le DGS.

Le botulisme est mortel dans 5 à 10 % des cas en raison d’une toxine produite par la bactérie Clostridium botulinum, qui peut se développer lorsque les aliments conservés ne sont pas suffisamment stérilisés.

Les autorités effectuaient des tests dans le restaurant, a déclaré le DGS, ajoutant qu’il ne pouvait pas exclure la survenue de nouveaux cas de botulisme, qui a une période d’incubation de plusieurs jours. Il peut provoquer une paralysie musculaire pouvant durer plusieurs semaines, le plus grand danger immédiat étant lié aux muscles respiratoires affectés.

Le journal local Sud-Ouest a cité le restaurateur affirmant avoir jeté certains bocaux de sardines en raison d’une forte odeur lorsqu’il les a ouverts.

Mais d’autres « semblaient en bon état et ont été servis aux clients », a-t-il ajouté.

Points importants de l’article :
– Une femme est décédée et 12 personnes ont été hospitalisées suite à une épidémie de botulisme.
– Le botulisme est causé par une conservation inappropriée des aliments.
– Les sardines incriminées ont été conservées par le restaurant lui-même.
– Les personnes touchées ont toutes mangé au bar à vin Tchin Tchin entre le 4 et le 10 septembre.
– Le botulisme peut provoquer une paralysie musculaire et est mortel dans certains cas.
– Les autorités ont effectué des tests au restaurant et ne peuvent exclure de nouveaux cas.