Critique: Deux billets pour la Grèce - une comédie insupportable qui n'arrive pas à la cheville de Shirley Valentine | Film - 1

Marc Fitoussi, réalisateur de la célèbre série télévisée française Dix pour cent, a créé une comédie française d’amitié féminine douloureusement sucrée dans un paradis de vacances.

Points importants :

  • Marc Fitoussi, réalisateur de la série Dix pour cent, signe cette comédie doucereuse.
  • Le film met en scène une amitié féminine dans un paradis de vacances.
  • Les performances des trois actrices principales sont jugées insupportables par certains.

Olivia Côte incarne Blandine, une femme stricte et sérieuse dont la vie est misérable : divorcée d’un homme qui se remarie avec une femme de moitié son âge et son fils de 20 ans quitte la maison.

Magalie, interprétée par Laure Calamy, une vieille amie de Blandine, propose un voyage sur l’île grecque d’Amorgos, où elles rêvaient d’aller étant enfants après avoir vu le film Le Grand Bleu de Luc Besson.

En route pour Amorgos, Blandine, rigide, et Magalie, excentrique et farfelue, découvrent des facettes surprenantes de l’autre.

L’arrivée de Bijou, jouée par Kristin Scott Thomas, à Mykonos ajoute une nouvelle dynamique au trio, mais son personnage est jugé peu plausible et insupportable par certains spectateurs.

La transformation de Blandine et la révélation du passé de Magalie sont traitées de manière superficielle et peu intéressante, rendant le film lourd et maladroit.

Deux Billets pour la Grèce sortira en salles au Royaume-Uni à partir du 17 mai et sera disponible sur les plateformes numériques en Australie.