Maite Alberdi, réalisatrice chilienne, se spécialise dans les personnes âgées et celles souffrant de problèmes de santé mentale. Son film précédent, The Grown-Ups, se concentrait sur des adultes atteints du syndrome de Down luttant pour leur indépendance, tandis que son succès international, The Mole Agent, mettait en scène des résidents d’une maison de retraite, dont certains atteints de démence. Son dernier film, The Eternal Memory, offre un portrait poignant d’un couple chilien, profondément dévoué l’un à l’autre, mais confronté à la maladie d’Alzheimer progressive du mari.

Le film aborde également l’histoire récente du Chili, un autre sujet exploré par Alberdi dans ses œuvres précédentes. Le mari, Augusto Góngora, était un journaliste et réalisateur de documentaires clandestins sur les conditions au Chili sous Pinochet. De son côté, sa compagne, Paulina « Pauli » Urrutia, était une activiste, actrice et ministre d’État sous la présidente socialiste Michelle Bachelet.

The Eternal Memory montre comment le couple essaie de faire face à la maladie d’Augusto au quotidien, tandis que le film met en lumière leur amour inconditionnel à travers des images d’archives touchantes. La réalisatrice parvient à capturer la richesse et la complexité de leur relation, offrant ainsi un regard humain et profondément empathique sur leur vie ensemble. Le film sortira dans les cinémas britanniques le 10 novembre.