La vitesse a un prix élevé, comme ne l’a pas dit Ewan McGregor dans Trainspotting. Cette réplique a été prononcée par Philip Vincent, un designer de motos éduqué à Harrow, qui a créé certaines des motos les plus rapides et les plus chères de l’après-guerre. Ce documentaire, un peu fade, narré par McGregor, raconte l’histoire de Vincent avec les contributions de célébrités passionnées de moteurs comme Jay Leno et Paul Simonon, membre du groupe The Clash.

Vincent était clairement un homme d’une détermination et d’une volonté extraordinaires. Il a lancé son entreprise à l’âge de 19 ans, après avoir été renvoyé de Cambridge pour avoir passé plus de temps à bricoler qu’à étudier l’ingénierie. Lorsqu’il a ouvert une usine à Stevenage, les motos étaient testées sur les routes locales ; un employé a même été pris en train de rouler à 177 km/h sur l’autoroute. C’était dans les années 1930, et lorsque l’affaire est arrivée devant les tribunaux, le juge a refusé de croire qu’une moto pouvait atteindre une telle vitesse et a classé l’affaire, en prévenant la police de ne pas faire perdre de temps à la cour.

Le portrait de Vincent présenté ici semble toutefois quelque peu inachevé, peut-être par politesse. Les employés le considéraient comme autoritaire et arrogant – « il exaspérait les gens » – mais nous n’entendons pas les histoires et anecdotes qui auraient pu donner vie à l’homme. Ce qui est clair, c’est que Vincent était un meilleur inventeur qu’un chef d’entreprise, et dans les années 1950, son usine perdait énormément d’argent. Ses motos sont également tombées en désuétude ; l’un de ses derniers modèles a été raillé comme « un fauteuil roulant pour les vieux ».

Après la faillite de l’usine, Vincent a réussi à gagner sa vie en écrivant pour des magazines de moto. Sa fille raconte ses dernières années malheureuses, vivant dans une maison HLM à l’ouest de Londres. Inévitablement peut-être, les motos Vincent sont devenues des objets de collection – en 2018, une Vincent Black Lightning de 1951 a été vendue pour près d’un million de dollars, établissant ainsi un record pour la moto la plus chère jamais vendue aux enchères.

  • Speed Is Expensive sortira le 14 octobre dans les cinémas britanniques et est dès à présent disponible sur les plateformes numériques.