Serge Gainsbourg : un hommage controversé

Serge Gainsbourg, une figure marquante de la chanson française, est au centre d’une controverse après qu’un projet de nommer une nouvelle station de métro à l’est de Paris en son honneur a été annoncé. Certains militants affirment que Gainsbourg était un misogyne dont les chansons glorifiaient les abus sur les enfants et qu’il ne mérite pas d’être célébré de cette manière. Plus de 4000 personnes ont signé une pétition demandant que la station de métro prévue pour 2024 ne porte pas le nom de l’artiste décédé en 1991.

  • Controverse sur la nomination d’une nouvelle station de métro à l’est de Paris en l’honneur de Serge Gainsbourg
  • Plus de 4000 personnes signent une pétition contre cette décision
  • Les militants affirment que le comportement de Gainsbourg était inapproprié envers les femmes et les enfants
  • Appel à honorer plutôt une chanteuse française reconnue, Anne Sylvestre

La pétition affirme que dédier une station de métro à un « misogyne notoire » envoie un message inapproprié, surtout à l’ère du Mouvement MeToo. Daniel Guiraud, ancien maire de gauche, a proposé de nommer la station Gainsbourg en raison de sa chanson à succès de 1958, Le Poinçonneur des Lilas, qui rend hommage à un travailleur du métro.

Marie, 29 ans, une fonctionnaire qui a participé à la pétition, a souligné dans les médias français que les personnalités controversées comme Gainsbourg ne devraient pas être glorifiées de cette manière. Certains soutiennent que le nom de la station est un symbole de ce que nous choisissons de mettre en avant, et que cela revêt une grande importance dans une société en pleine évolution, en particulier dans une ville qui se veut féministe comme Les Lilas. Le comportement de Gainsbourg, y compris la chanson et la vidéo polémique Lemon Incest sortie en 1984, ainsi que ses propos sur un plateau télévisé en 1986, soulignent pour ces militants les raisons pour lesquelles une telle célébration est inappropriée.

La suggestion de nommer la station de métro à la chanteuse française Anne Sylvestre a également été avancée comme une alternative plus appropriée. Les autorités de la ville de Lilas n’ont pas encore répondu aux requêtes concernant cette controverse.