L’héritage de Martin Scorsese en tant que pionnier fera partie des plus évocateurs lorsque viendra le moment de se souvenir de lui. Scorsese a su tirer parti du pouvoir inexploité d’une forme d’art qui était tombée depuis longtemps dans un état de délabrement routinier. Il a saisi cette forme d’art à deux mains, est devenu une superstar en la raffinant et en la revitalisant.

Il s’agit bien sûr de TikTok, la nouvelle plateforme phare des jeunes.

À 80 ans, Martin Scorsese conserve la même curiosité sans bornes pour le pouvoir de raconter des histoires. Ces dernières semaines, il et sa fille Francesca sont devenus très actifs sur TikTok. Il y a une vidéo de lui en train d’auditionner un chien, une vidéo de lui devinant l’argot Gen Z, une vidéo de lui se promenant dans son salon déguisé en tortue sur l’air de Candy de Robbie Williams. C’est à la fois déconcertant et merveilleux.

  • Martin Scorsese n’a pas pris sa retraite – il s’attaque à TikTok
  • Sa fille Francesca est également très populaire sur la plateforme
  • Martin Scorsese n’a pas encore critiqué de film sur Letterboxd
  • D’autres réalisateurs comme Francis Ford Coppola et Paul Schrader embrassent également les médias sociaux

En outre, Scorsese a récemment rejoint Letterboxd. Bien qu’il n’ait pas encore critiqué de films, il tient un registre public de tout ce qu’il a regardé et apprécié. Cela inclut des films tels que « The Lady of the Dugout » de 1918, « Rififi » de Jules Dassin et « The Day of the Jackal » de Zinnemann. Pas encore de films de l’univers cinématographique Marvel, mais l’espoir subsiste.

Francis Ford Coppola, quant à lui, a récemment rejoint Instagram avec enthousiasme et utilise les Stories pour partager sa passion pour la réalisation de films et le vin. De son côté, Paul Schrader est actif sur Facebook, partageant des opinions sur des films et des mèmes.

En revanche, des réalisateurs tels que George Lucas, Steven Spielberg et David Lynch ont une approche plus discrète des médias sociaux. Pourtant, l’utilisation par Scorsese, Coppola et Schrader des médias sociaux nous rappelle la raison pour laquelle nous les avons aimés. Ils nous montrent qu’à travers les médias sociaux, ils peuvent être drôles, directs et authentiques, et que plus de réalisateurs devraient suivre leur exemple. Nous sommes dans une époque où, grâce à une saturation culturelle et à la mauvaise gestion d’entreprise, les réseaux sociaux semblent perdre de leur éclat. Il est donc merveilleux de voir un groupe d’hommes respectés dans la soixantaine et la septantaine utiliser les derniers souffles des médias sociaux pour nous rappeler pourquoi nous les avons aimés. Les médias sociaux leur permettent d’être amusants et francs, et franchement, plus de réalisateurs devraient suivre leur exemple.

En résumé, l’article met en avant l’utilisation par Martin Scorsese et d’autres réalisateurs de renom comme Francis Ford Coppola et Paul Schrader des médias sociaux, notamment TikTok, pour montrer une facette plus humaine et spontanée d’eux-mêmes. Cela représente une nouvelle tendance parmi les réalisateurs qui adoptent les médias sociaux pour communiquer avec leur public d’une manière plus directe et personnelle.