Le Mandalorien et Grogu arrivent bientôt sur grand écran

Tout le monde a besoin d’une victoire facile de temps en temps. Une décision qui ne peut pas mal tourner, qui semble évidemment juste pour tout le monde sur la planète et qui nécessite peu d’efforts pour être mise en place. C’est exactement ce que Disney s’apprête à faire en amenant The Mandalorian et Grogu, alias The Child, alias Baby Yoda, sur grand écran.

  • Annonce surprise
  • Le film
  • Craintes et attentes
  • L’avenir de Star Wars

La nouvelle annoncée cette semaine est pour le moins surprenante. Nous nous attendions à voir l’armure du guerrier spatial et son fils adoptif si mignon dans le film précédemment annoncé par Dave Filoni. Ce dernier devrait réunir les divers héros des dérivés de la série TV Star Wars de Disney+ dans un film de type Avengers où ils affronteront le redoutable Grand Amiral Thrawn. Toutefois, la production d’un film dédié à Din Djarin et Grogu, réalisé par le créateur de la série Jon Favreau, semble remettre en cause les projets de Filoni.

Cependant, étant donné que nous ne savons pas quand ces épisodes sortiront en salles, et étant donné le nombre de projets Star Wars annoncés qui ont finalement été annulés ces dernières années, nous devrions pour l’instant mettre de côté ces préoccupations.

La popularité de Grogu et de son père cosmique rude mais bienveillant est indéniable, et si Disney n’avait pas annoncé un film, il y aurait probablement eu une levée de boucliers. Jon Favreau est un réalisateur plus que compétent, avec des films tels que Iron Man, Le Livre de la Jungle et, euh, Elf à son actif. Il est donc raisonnable de penser que c’est la meilleure façon de rétablir Star Wars sur grand écran après le fiasco qu’a été Star Wars : L’Ascension de Skywalker. Pourtant, j’ai un sentiment d’inquiétude à ce sujet.

La première raison est le titre, car les titres sont d’une importance capitale dans Star Wars. Imaginez si L’Empire contre-attaque avait été intitulé « Luke Skywalker et Dark Vador ». Il aurait probablement eu moins d’impact en 1980. Même « Le Réveil de la Force » a du cachet, mais pas tellement « L’Ascension de Skywalker ». Et « Le Mandalorien et Grogu » ? Ça ne semble pas suffire. Cela ressemble un peu à une approche pragmatique de la nomination d’un film.

Il est à craindre que le film ne devienne qu’un épisode prolongé de la série Disney+, ce qui aurait pourtant pu être visionné confortablement chez soi. En un sens, Favreau ne peut pas gagner.

Cependant, pour l’instant, je suis prêt à mettre toutes mes craintes de côté et à me réjouir simplement de la nouvelle que Le Mandalorien est prêt à sauver Star Wars sur grand écran.