Un « remède » à base de cellules souches bientôt disponible ? › Nouvelles Geek - 1

Les résultats intermédiaires d’un essai clinique montrent une sécrétion d’insuline par des cellules transplantées chez des patients atteints de diabète de type 1. Une nouvelle étape vers un traitement prometteur qui pourrait marquer la fin des injections d’insuline pour les diabétiques de type 1.

Cent ans après la découverte de l’hormone insuline, le diabète de type 1 reste une pathologie qui affecte la vie de nombreuses personnes. Selon le dernier bilan de Santé Publique France du 14 novembre 2021, près de 3,5 millions de Français sont traités avec des médicaments contre le diabète, soit 5,3 % de la population (en 2020). La maladie se caractérise par la destruction des cellules β productrices d’insuline dans les îlots de Langerhans du pancréas, entraînant une élévation de la glycémie.

Cependant, l’insulinothérapie actuelle abaisse les taux de glucose, mais ne les normalise pas complètement. De plus, l’utilisation de systèmes d’administration d’insuline peut être stressante pendant de longues périodes, parfois présenter des dysfonctionnements et entraîner souvent des complications à long terme.

Dès lors, le remplacement des îlots de Langerhans pourrait être une voie prometteuse, puisqu’elle restaure la sécrétion d’insuline dans l’organisme. Mais cette procédure n’a pas été largement adoptée, car les organes de donneurs sont rares. Ces difficultés mettent en évidence la nécessité d’un approvisionnement alternatif abondant en cellules productrices d’insuline.

Un essai clinique préliminaire

Deux nouvelles études rapportent les résultats d’un essai clinique préliminaire pour traiter le diabète de type 1 chez l’homme. Ils mettent en évidence la sécrétion d’insuline par des cellules transplantées chez des patients atteints de la maladie. La sécurité, la tolérance et l’efficacité des implants, composés de cellules endodermiques pancréatiques dérivées de cellules souches pluripotentes humaines (CSP), ont été testées chez 26 patients.

L’utilisation de CEP humaines commence à devenir une option clinique viable, car elle a fait des progrès significatifs dans la production de masses cellulaires productrices d’insuline. En 2006, les scientifiques de ViaCyte ont présenté un protocole en plusieurs étapes qui dirige la différenciation des cellules souches embryonnaires humaines en cellules endodermiques pancréatiques immatures. Des études de suivi ont montré que ces cellules endodermiques pancréatiques pouvaient continuer à mûrir et devenir pleinement fonctionnelles lorsqu’elles étaient implantées dans des modèles animaux. Ce sont ces cellules pancréatiques endodermiques qui ont servi de base à ce nouvel essai clinique.

Les nouveaux résultats font état d’un essai clinique de phase I/II dans lequel des cellules endodermiques pancréatiques ont été placées dans des dispositifs de macroencapsulation non immunoprotecteurs, permettant une vascularisation directe des cellules. L’utilisation de ces cellules, implantées sous la peau de patients diabétiques, a nécessité l’utilisation d’agents immunosuppresseurs protégeant contre le rejet de greffe.

Le dispositif d’encapsulation de cellules souches implanté chez des patients atteints de diabète de type 1. © Howard L. Foyt et al. 2021

Des résultats encourageants

« Pour la première fois, nous apportons la preuve que PEC-01 [les cellules endodermiques pancréatiques] dérivés de cellules souches peuvent être transformés en cellules β matures sensibles au glucose et productrices d’insuline chez les patients atteints de diabète de type 1 », a déclaré le co-auteur de l’étude Timothy Kieffer dans la revue Cell Stem Cell.

Les cellules endodermiques pancréatiques sont devenues des cellules sécrétant de l’insuline dans les 26 semaines suivant l’implantation sous-cutanée (dans les côtes). Au cours de l’année de suivi, les chercheurs ont trouvé une expression d’insuline dans 63 % des dispositifs explantés chez les sujets de l’essai, qui ont vu leurs besoins en insuline réduits de 20 %.

En plus du dispositif principal (en bas), l’essai consiste à implanter des patients avec des implants « sentinelles » plus petits (en haut), qui sont retirés après une période de temps pour mesurer la croissance des cellules souches. © Viacyte

Les deux rapports ont montré que les greffons étaient vascularisés et que les cellules du dispositif pouvaient survivre jusqu’à 59 semaines après l’implantation. De plus, les analyses de greffe ont révélé la présence des principaux types de cellules des îlots, dont les cellules β.

« Une étape décisive a été franchie », déclare Eelco de Koning, professeur de diabète au Leiden University Medical Center dans la revue Cell Stem Cell. « La possibilité d’un approvisionnement illimité de cellules productrices d’insuline donne de l’espoir aux personnes atteintes de diabète de type 1, malgré l’absence d’effets cliniquement pertinents. »

Effets secondaires graves – De nombreuses questions sans réponse

À noter que deux patients ont présenté des effets secondaires graves associés à l’utilisation d’agents immunosuppresseurs. L’ajout à vie de ces médicaments est donc un obstacle majeur à une mise en œuvre plus large de ces types de thérapie de remplacement cellulaire. De plus, il n’y avait pas de groupe témoin et les interventions n’ont pas été réalisées en aveugle, limitant les conclusions.

De nombreuses questions restent sans réponse. Par exemple, on ne sait pas si l’efficacité et la sécurité des cellules peuvent être maintenues dans le temps et si le besoin d’un traitement immunosuppresseur peut être éliminé. Les chercheurs doivent également déterminer le stade de différenciation dans lequel les cellules sont les plus optimales pour la transplantation, ainsi que le meilleur site pour la transplantation. Il en va de même pour la dose de cellules endodermiques pancréatiques nécessaire pour obtenir des bénéfices cliniquement pertinents pour les patients.

Sources : Cellules souches cellulaires, Cell Reports Medicine

Script PHP, Elementor Pro Weadown, Thème WordPress, Fs Poster Plugin Nulled, Journal – Thème WordPress News & WooCommerce, Wordfence Premium Nulled, Dokan Pro Nulled, Plugins, Elementor Pro Weadown, Astra Pro Nulled, Premium Addons for Elementor, Yoast Nulled, Flatsome Annulé, Annonce de produit personnalisé Woocommerce, Wpml Nulled, Thème Woodmart Nulled, Cartes-cadeaux PW WooCommerce Pro Nulled, Avada 7.4 Nulled, Journal 11.2, Jannah Nulled, Jnews 8.1.0 Nulled, WP Reset Pro, Woodmart Theme Nulled, Business Consulting Nulled, Rank Math Seo Pro Weadown, Slider Revolution Nulled, Consulting 6.1.4 Nulled, WeaPlay, Nulledfire