Qu'est-ce qu'un convertisseur catalytique - 1

De nombreux propriétaires de voitures pensent que le convertisseur catalytique est un détail inutile pour la voiture, qui ne fait que perturber le fonctionnement normal du moteur. C’est la conclusion à laquelle ils arrivent généralement lorsqu’ils doivent remplacer le convertisseur catalytique. Ce n’est pas étrange car cette pièce est assez chère et les propriétaires de voitures trouvent plus avantageux de s’en débarrasser ou d’installer une partie falsifiable que d’acheter une nouvelle pièce de rechange coûteuse. 

Mais pas tout le monde se rend compte que non seulement les convertisseurs catalytiques neufs sont très appréciés, mais aussi ceux qui ne fonctionnent pas. Cela ne fait aucune différence qu’il s’agisse d’un catalyseur bmw, Mercedes ou Peugeot. Le prix dépend uniquement des éléments précieux que le producteur a utilisés pour fabriquer le neutralisateur et de leur quantité résiduelle au moment de la remise de la pièce.

Mais si les amateurs de voitures sont convaincus que le convertisseur de gaz d’échappement ne fait que nuire à la voiture, alors pourquoi continuent-ils à l’utiliser et, de plus, à le moderniser constamment dans les nouveaux modèles de voitures?

Histoire des convertisseurs catalytiques

Le premier convertisseur catalytique a été inventé aux États-Unis à la fin des années 50. C’est la période de croissance économique et de boom automobile en Amérique. Presque toutes les familles pouvaient acheter une voiture, et parfois plus d’une. Les voitures avec des moteurs de 5 litres étaient très demandées. C’est à cette époque que les grandes villes ont été confrontées au problème du smog et de la pollution de l’air dus aux moteurs à combustion interne.

Un chimiste américain d’origine française, Eugène Houdry, a décidé de résoudre le problème. Le premier catalyseur était fait d’argile à laquelle on ajoutait certains éléments, ce qui entraînait la transformation de gaz toxiques en gaz relativement inoffensifs.

Trente ans plus tard, l’Europe a également obligé tous les constructeurs automobiles à utiliser cette pièce dans leur conception. Au fil du temps, les convertisseurs catalytiques se sont améliorés et les derniers modèles respectent autant que possible toutes les réglementations environnementales.

Comment fonctionne le convertisseur catalytique

La fonction du convertisseur catalytique est de neutraliser les éléments toxiques sous pression et à haute température afin qu’ils ne s’échappent pas dans l’environnement. Pendant le fonctionnement du moteur, les substances nocives suivantes sont émises:

  1. les hydrocarbures;
  2. le monoxyde de carbone;
  3. l’oxyde d’azote.

Dans le processus d’oxydation forcée et de postcombustion, ils sont transformés en dioxyde de carbone, en vapeur d’eau et en azote.

Les métaux du groupe du platine sont utilisés comme catalyseurs. Ils sont appliqués sur la surface des canaux de l’unité intérieure, qui ressemblent à un nid d’abeille. Cette construction a été inventée afin d’augmenter la surface de contact des gaz d’échappement avec les éléments catalytiques.

Le processus de nettoyage est réussi lorsque les gaz d’échappement circulent librement dans les canaux. Si le nid d’abeilles s’encrasse, la capacité du convertisseur catalytique est réduite, de sorte que le convertisseur catalytique devient inutilisable et doit être remplacé.